La Corée du Nord est un pays étrange, caché sous une chape de plomb politique

La Corée du Nord est une dictature totalitaire, d’où rien ou presque ne filtre. Rares sont les personnes autorisées à s’y rendre. Michaël Sztanke, journaliste, en fait partie.

Statues de Kim Il-sung et Kim Jong-il à Pyongyang
Statues de Kim Il-sung et Kim Jong-il à Pyongyang ©

L'émission

Kafkaïen. Pour les voyageurs qui reviennent de Corée du Nord, l'adjectif ne semble pas galvaudé pour décrire ce pays, une des rares Terra Incognita poliltique de la planète. Ceux qui réussissent à décrocher un visa ne choisissent pas leurs dates de séjours, ni leur hôtel, ni leurs programme. Ils sont accompagnés par au moins un guides et un traducteur, qui, sans doute, se surveillent l'un l'autre et dorment dans le même hôtel que le visiteur. La dynastie des Kim règne sans partage, Kim Jong-un perpétue la tradition de son père Kim Jong-il et de son grand-père Kim Il-sung. Impossible de manquer les portraits géants des deux dirigeants décédés affichés partout dans la capitale. Le culte de la personnalité est omniprésent.Derrière Pyongang, vitrine de ce régime totalitaire , se cache un pays délabré dont on ne connaît rien, ou presque. Le journaliste Michaël Sztanke a séjourné à plusieurs reprises en Corée du Nord. Il a publié un roman graphique "La faute : une vie en Corée du Nord " (Ed.Delcourt) et prépare un documentaire pour France 5.

L'aventure en direct

En fin d'émission, nous tenterons de joindre Géraldine Danon et Philippe Poupon, en escale à Jericoacoara lors de leur remontée sur leur bateau "Fleur Australe" vers le nord du Brésil et l'Amazonie. Vous pouvez les suivre au jour le jour sur leur site internet.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.