Elle a navigué sur toutes les mers du globe, sous toutes les latitudes, tous les temps, en course solitaire ou en équipage. La navigatrice lsabelle Autissier nous embarque sur son voilier.

Isabelle Autissier sur la Route du Rhum en 2018
Isabelle Autissier sur la Route du Rhum en 2018 © Maxppp / Jerome fouquet

Première femme a réussir le tour du monde en solitaire à la voile en 1991, Isabelle Autissier ne s'arrêtera pas en si bon chemin en s'offrant, en dix ans de carrière, un palmarès sportif impressionnant. Du BOC Challenge au Vendée Globe, seule sur son monocoque, jusqu'à ses expéditions scientifiques en équipage dans les zones reculées ; du Golfe de Gascogne aux Quarantième rugissants en passant par les eaux calmes de l'équateur, la navigatrice nous fait une place sur le pont pour revivre ses plus grandes navigations.

Début de l'entretien

Isabelle Autissier : "A près le départ d'une course, se retrouver seule sur son bateau fait du bien. Les jours qui précédent sont un tel tournis ! Tout le monde veut vous voir, les préparateurs vous donnent leurs derniers conseils, la famille est là... C'est émouvant. Le moment du départ est très stressant. Tout se concentre. On a peur qu'il y ait quelqu'un qui se mette en travers et provoque une avarie... 

Quand ça s'apaise, quand le soir arrive, que tout le monde part petit à petit, on se retrouve en mer, on se dit qu'on travaille depuis deux ans pour ce moment-là. On rentre dans sa propre histoire. Et que l'aventure commence.

Lors de ma première course, je devais être dans un état second, tout était tellement fort, tellement intense... Et je me disais que je ne m'étais pas trompée, que j'avais raison d'être allée chercher ça. Avant de partir on ne sait pas si on est fait pour ça, et si ça va fonctionner."

La suite à écouter...

La chronique de Jérémy Querenet

  • Sorti en novembre 2013, En solitaire  est l'un des rares films a mettre en scène une course à la voile, comme le Vendée Globe. C'est en observant de près l'interprétation de François Cluzet que Jérémy Querenet s'est imprégné du quotidien des skippers.

La chronique de Libé

  • Alexandra Schwartzbroad, journaliste à Libération, nous emmènera sur l'île de Malte, thème de la double page de Libération Voyage samedi prochain.
Les invités
  • Isabelle AutissierNavigatrice, Présidente de la branche française du World Wide Fund for Nature(WWF)
Les références
L'équipe