Les sources hydrothermales sont de véritables oasis de vie au fond des océans.Une faune unique y vit, grâce à une forte activité volcanique qui réchauffe les eaux glacées des océans.Mais à plusieurs kilomètres de profondeur, règnent une obscurité totale et une pression colossale. Comment les crevettes, crabes et mollusques parviennent-ils à supporter ces conditions extrêmes?

Pour les étudier, les biologistes doivent plonger à plusieurs kilomètres de profondeur, puis recréer une pression 200 fois plus grande que celle qui règne à la surface du globe afin de les maintenir en vie.

. Photo sous-marine prise par le Victor 6000 au cours de la campagne Exomar 2005.
. Photo sous-marine prise par le Victor 6000 au cours de la campagne Exomar 2005. © Radio France / IFREMER

Avec Juliette Ravaux , biologiste spécialisée en biologie des organismes. Elle travaille au laboratoire Systématique, Adaptation et Evolution de L’université Pierre et Marie Curie à Paris.

Bruce Shillitto , biophysicien spécialisé en océanographie biologique. Il fait partie du laboratoire Systématique, Adaptation et Evolution de L’université Pierre et Marie Curie à Paris.

Et François Lallier , physiologiste des invertébrés marins, directeur du laboratoire Adaptation et Diversité en Milieu Marin à la station biologique Roscoff.

Crabe des abysses à 1150 m de profondeur sur le site Lost City lors de la campagne Exomar
Crabe des abysses à 1150 m de profondeur sur le site Lost City lors de la campagne Exomar © Radio France / IFREMER

Les liens

L'AbyssBox à l'Océnaopolis de Brest

Abyssbox, l'oeil des profondeur

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.