Embarquons pour un voyage de trois mois dans le plus mythique des trains avec l’écrivaine Géraldine Dunbar

Le Transsibérien est la voie ferrée la plus longue du monde : 9800 Km à travers toute l’Asie, de Moscou à Vladivostok.

Transsibérien
Transsibérien © Radio France / Géraldine Dunbar

L'émission

Il est une source intarissable d’inspiration pour la littérature russe. Tolstoï, Blaise Cendrars, Andreï Makine et bien d’autres ont fait du mythique Transsibérien un emplacement de choix pour admirer et exalter les plaines solitaires des steppes, les forêts de la Taïga, les rives du lac Baïkal mais aussi ces villes – Iekaterinbourg, Irkoutsk ou Vladivostok – qui, pour la plupart, sont sorties de terre grâce à au développement des voies.

En 2004, Géraldine Dunbar décide de partir seule à bord de ce train dont elle rêve depuis ses premiers cours de russes au Lycée français de Londres 20 ans plus tôt. C’est dans son compartiment capitonné, décoré de fleurs et de napperons slaves que cette amoureuse de l’Est fera des rencontres aussi insolites que passionnées : cheminots, contrôleurs, artistes, vendeurs ambulants, étudiants, militaires... Ces rencontres lui permettent de mieux comprendre la société russe, et de produire un récit poignant, plein de belle littérature.

La chronique de Jérémy Querenet

Jérémy Querenet nous emarquera dans un autre train tout aussi mythique - l'Orient Express - à travers le film Bon baisers de Russie.

La chronque de Libé Voyage

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.