Marc Thiercelin a couru 5 tours du monde en solitaire. Depuis quatre ans, il a délaissé la course au large pour arpenter la planète à la rencontre des peuples des mers. Une aventure extraordinaire qui lui a permis de partager le quotidien d’une vingtaine de communautés d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Océanie et d’Asie

Portrait du navigateur et un skipper professionnel, Marc Thiercelin à Marseille 12 mai 2017.
Portrait du navigateur et un skipper professionnel, Marc Thiercelin à Marseille 12 mai 2017. © Maxppp / PHOTOPQR/LA PROVENCE/LAUNETTE Florian

Comme un petit morceau d’été qui se serait glissé dans la grille de rentrée : Le temps d’un bivouac revient et s’installe tous les samedis à 15h.

Ensemble, chaque semaine, nous embarquerons vers de nouvelles aventures. 

Pour cette première c’est le navigateur Marc Thiercelin qui nous emmène dans son sillage. Après avoir parcouru l’océan à toute berzingue (cinq tours du monde en solitaire dont quatre Vendée globe), notre coureur des mers a décidé de ralentir. Il y a quatre  ans il a délaissé la compétition pour aller à la rencontre de peuples qui vivent en étroite relation avec la mer. De l’Amérique du sud à l’Océanie en passant par l’Afrique et l’Asie il a partagé le quotidien d’une trentaine de communautés. Au Brésil, il a taillé des pirogues avec des pêcheurs Caiçara, en Tanzanie il a découvert comment le statut des femmes Wapemba avait évolué grâce à la culture des algues, en Thaïlande il a navigué sur une maison flottante avec les derniers nomades Moken....

Des moments de partage que l’on a pu découvrir dans la série documentaire  A la rencontre des peuples des mers  sur Arte et qui font aujourd’hui l’objet d’un très bel ouvrage aux éditions Glénat.

Cet après midi Marc Thiercelin nous emmène bivouaquer aux quatre coins du globe avec ces hommes et ces femmes qui- comme lui- ont l’océan pour horizon

Il y a trois sortes d'hommes: les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer -Platon 

Puis dans la seconde partie de l'émission, retour sur la terre ferme , à l'occasion de la 24ème nuit de la Chauve-Souris nous partirons pour une balade nocturne à la découverte de ces petits mammifères volants avec le passionné de nature Laurent Tillon 

A la rencontre des peuples des mers: La navigation comme trait d'union

Avec des extraits sonores de la série diffusée sur Arte  et la voix d'Anita Conti (archive INA) 

Série documentaire avec le navigateur Marc Thiercelin
Réalisation : Nicos Argillet, Matthieu Buirette, Stéphane Correa, Pierre-François Didek, Ludovic Fossard, Matthieu Maillet
Coproduction : ARTE France, Découpages

Nos amies les chauves- souris

Laurent Tillon, chargé de mission sur la biodiversité pour l'ONF vient nous parler de La 24e nuit de la Chauve-Souris qui se tiendra le week end des 29 et 30 août 2020 dans toute la France 

Partout à travers la France, des spécialistes vous proposent des conférences, des sorties nocturnes à l'écoute des chauves-souris, des expositions, des projections de films, des ateliers... gratuits et ouverts à tous ! Et pour satisfaire tous les curieux, des animations sont proposées jusqu'au 20 septembre 2020 et même jusqu'à la mi-octobre pour les DOM-COM.

A lire Et si l'on écoutait la nature  de Laurent Tillon paru en 2020 chez Payot

La programmation musicale 

BARBAGALLO :Ma falaise

Bongeziwe MABANDLA: Bambelela kum

Flavia COELHO Bossa' muffin

Les invités
  • Laurent Tillonet Laurent Tillon, chiroptérologue, chargé de mission dans la prise en compte de la faune dans la gestion forestière à l'Office national des forêts.
  • Marc ThiercelinNavigateur
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.