Quatre destinations, des drôles de villes, dans lesquelles Alexandra Alévêque séjourne deux semaines. Deux semaines pour une rencontre et découvrir un mode de vie différent. Tel est le concept de "Drôles de villes pour une rencontre", qui revient sur France 5 pour une deuxième saison.

Drôles de villes
Drôles de villes © Getty / d3sign

De la ville la plus dense du monde à la ville la plus heureuse du monde, Alexandra Alévêque constate, partout, que l'Homme est un animal adaptable. L'Homme est capable de vivre sur l'eau,  se servant de pirogues pour se déplacer, comme à Ganvié, la Venise africaine. Il peut également cohabiter avec 43 000 autres congénères dans un kilomètre carré comme à Manille.  

Mais, de voyages en voyages, la journaliste se rend compte que l'Homme est aussi responsable de sa propre perte. "Drôles de villes pour une rencontre" traite d'enjeux sociétaux tels que la surpopulation ou l'écologie.  A Las Vegas, l'eau se fait rare. L'Etat d'urgence n'est pas pour 2050 mais pour demain. Dès 2020 la ville et les Etats voisins devront rationner l'eau. A Manille la population étouffe. Il est impossible pour les autorités de contenir les déchets de 12 millions de personnes.

Et puis, il y a Aarhus au Danemark, la ville la plus heureuse du monde qui offre d'autres perspectives.  Alexandra Alévêque tente de percer les secrets du hygge, la recette danoise du bonheur simple. 

A 17h nous partons donc à Manille, Ganvié, Las Vegas et Aarhus, avec notre invitée, pour de nouvelles rencontres.

Programmation musicale: 

THE SPECIALS - "Ghost town"

Norah JONES - "Begin again"

Renan LUCE - "On s'habitue à tout"

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.