Retour sur la vie et les aventures en mer de la première océanographe française, Anita Conti.

Anita Conti,, première océanographe française
Anita Conti,, première océanographe française © AFP / JOEL SAGET

Qui a dit que les femmes portaient malheur en mer ? Si cette vieille superstition a eut un jour un quelconque fondement, cette dernière dut voler en éclats dans l'esprit des marins qui rencontrèrent Anita Conti. 

Petite femme aux yeux pétillants, Anita Conti décida un beau jour d'abandonner une prometteuse carrière de relieuse d'art pour se lancer à l’assaut des mers. A bord des morutiers au large du Canada, sur les plages de Dunkerque en mai 1940, sur les rives du fleuve Niger, Anita Conti n'aura de cesse de questionner le rapport des Hommes à la mer.

Pour évoquer la vie aventureuse d'Anita Conti, nous recevons Laurent Girault-Conti, son fils adoptif qui s’attelle aujourd’hui à faire redécouvrir celle qui avait coutume de dire qu'elle avait su nager avant même de savoir marcher.

Programmation musicale : 

Sekouba BAMBINO - It's a man's man's man's world

KEREN ANN - Le fleuve doux

ROSEAUX/Olle NYMAN - Heart & soul

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.