En 1776, il y a à peine quatre millions d'américains. Le projet d'indépendance est porté par des propriétaires, des marchands, des gens aisés qui vont admettre cependant peu à peu l'élargissement du suffrage. Mais il n'a y a pas encore de prolétaires dans des usines.

Un homme portant un tatouage "1776" brandissant un drapeau américain lors de la Trump Parade de Columbus en octobre 2020
Un homme portant un tatouage "1776" brandissant un drapeau américain lors de la Trump Parade de Columbus en octobre 2020 © Getty / SOPA Images

-Que Trump soit élu ou non, la Cour Suprême demeurera telle qu'il l'a remodelée. La nouvelle juge Barrett a déclaré qu'il ne fallait pas préjuger de ses positions. Mais si elle doit prendre un parti, prévient-elle, ce sera celui des origines. Qu'est-ce à dire ?

La juge Barrett, comme le juge Clarence Thomas, juge noir, affirme appartenir au courant originaliste. Son parti, c'est la Constitution telle qu'elle est advenue à ses origines. J'allais dire, puisqu'il y a maintenant cinq juges catholiques sur neuf à la Cour Suprême que son parti, c'est l'Immaculée Conception de la Constitution.

On sait que la nation américaine n'est pas le résultat d'une tradition organisée autour d'un état comme dans les vieilles nations européennes. La Constitution n'est pas la résultante d'une sédimentation mais le produit d'un précipité. La société civile, à un moment-clé, l'a voulue. Une société qui ne tenait à rien tant qu'à ses libertés. Aussi a-t-elle disséminé à dessein les pouvoirs, entre états fédérés et état fédéral et, dans l'état fédéral, entre président, Congrès et Cour Suprême.

-Oui mais parmi les libertés, il peut y avoir celle d'interpréter la Constitution.

Attention, les originalistes diraient que vous commencez à couper les cheveux en quatre. Si la liberté d'interpréter amène à interpréter la liberté, gare !

Les originalistes subodorent tout de suite la tyrannie dans toute décision qui leur paraît intrusive et qui, au nom de l'élargissement des droits des uns ou des autres, limite les libertés fondamentales telles qu'elles ont été fixées au départ. Les Colt, de la société Colt, ont été une des productions manufacturières pionnières aux Etats-Unis : mieux vaut un colt à barillet pour défendre la première des libertés, la propriété, plutôt que des textes alambiqués qui la dissoudraient.

-Oui mais la société américaine ne ressemble plus à ce qu'elle était au moment de la Déclaration d'indépendance de 1776 et de la Constitution de 1787.

En 1776, il y a à peine quatre millions d'américains. Le projet d'indépendance est porté par des propriétaires, des marchands, des gens aisés qui vont admettre cependant peu à peu l'élargissement du suffrage- mais il n'a y a pas encore de prolétaires dans des usines ; quant aux noirs affranchis à qui a été attribué le droit de vote du bout des lèvres, eh bien, ils ne se déplacent pas pour l'exercer. Et des Indiens, ne parlons pas : leurs tribus obéissent à des principes jugés féodaux ; c'est au nom de l'égalité qui se construit qu'ils sont rejetés dans les ténèbres du passé.

-Au moment de la fondation des Etats-Unis, il y a peut-être 750.000 noirs.

Leurs descendants africains-américains sont flattés aujourd'hui par un autre récit des origines qu'on retrouve par exemple dans le New York Times. Le New York Times n'est pas seulement le journal des élites qui considère de surplomb les balourdises de Trump, il a été porteur d'un projet qui se situait aux antipodes des originalistes. Il ne s’agissait rien moins que de chercher le début de la société américaine en 1619... Cette année-là, juste avant l'arrivée des dissidents protestants du Mayflower, des colons britanniques déjà installés en Floride font venir en bateau une vingtaine d'esclaves d'Afrique. Si on considérait 1619 comme la naissance de la nation, se demandait le New York Times, la violence endémique, les haines raciales, l'incarcération de masse trouveraient une explication qui coulerait de source.

Et, pire, une question sacrilège pourrait surgir : et si les indépendantistes américains s'étaient d’abord battus pour défendre l'esclavage plutôt que leurs libertés ? 

La grande majorité des spécialistes de la période se refusent absolument à renverser ainsi la table. Et remarquent que, de ce nouveau récit, sont exclus les Indiens, les Blancs abolitionnistes et toutes les solidarités interraciales... Néanmoins le projet du New York Times, défendu dans un numéro spécial à grand succès, a fait son chemin. Les industries culturelles se sont mises de la partie - de l'édition scolaire aux émissions d'Oprah Winfrey.

Et Trump y a trouvé du pain bénit. Pour l'anniversaire de la Constitution, en septembre 2019, il s'est rendu au Musée des Archives nationales pour affirmer qu'il ferait "aimer l'Amérique à nos jeunes."

Quelle Amérique ? Cette affaire de 1619 face à 1776, passée assez inaperçue en France, en dit long sur sa désunion.

Contact
Thèmes associés