Après l'armistice du 28 janvier 1871, des élections voulues par l'Allemand vainqueur ont eu lieu qui ont désigné une importante majorité monarchiste à l'Assemblée qui siège provisoirement à Bordeaux. La préfecture est devenue le Pouvoir exécutif. Le Grand Théâtre l'Assemblée.

La foule devant le Grand théâtre de Bordeaux siège porovisoire de l'Assemblée Nationale en mars 1871
La foule devant le Grand théâtre de Bordeaux siège porovisoire de l'Assemblée Nationale en mars 1871 © Getty / DEA / BIBLIOTECA AMBROSIANA

-Dans notre évocation de 1871, nous voici en mars. Après l'armistice du 28 janvier, des élections voulues par l'Allemand vainqueur ont eu lieu qui ont désigné une importante majorité monarchiste à l'Assemblée qui siège provisoirement à Bordeaux. Paris est sorti du siège mais n'est pas près de redevenir capitale. Le gouvernement de Thiers issu de l'Assemblée comme Bismarck s'en méfient.

L'essentiel de la garnison de Paris est désarmé. Les soldats déposent leurs fusils, les habitants auront du pain blanc : c'est l'idée que veut imposer Bismarck. Mais la Garde Nationale, composée des habitants justement, demeure. Chaque jour, au pied de la colonne de la Bastille, défilent ses bataillons qui y déposent des colonnes de fleurs au cri de "Vive la République".

De l'autre côté de la ville, les vainqueurs se sont arrogé le droit de défiler sur les Champs-Elysées, le 1er mars. La Garde Nationale veille à ce que soient recouvertes de noir les statues de la Concorde. Une chanson avait prédit : "Dans Paris défileront/ Sieur Guillaume et sa milice/ Cachons vite, il n'est que temps/ Nos pendules, notre argent." Les Allemands ont la réputation de s'intéresser particulièrement aux pendules ! En fait, le nouvel empereur d'Allemagne et Bismarck donnent l'ordre à leurs troupes de ne pas circuler en ville après le défilé et eux-mêmes évitent de s'y montrer.

-Ce même 1er mars, à Bordeaux, les députés sont appelés à voter sur le traité de paix préliminaire.

Au premier chef, on a retenu du "hideux traité"- Victor Hugo dixit- l'annexion de l'Alsace-Moselle : les 35 députés de trois départements de l'Est vont devoir quitter l'enceinte. Mais un autre élément se révèlera de première importance. Bismarck réclame 5 milliards de francs-or de dédommagent. A l'époque, contrairement à la représentation qu'on peut avoir d'elle, l'Allemagne n'est pas encore une grande puissance industrielle. Les sommes qui lui parviennent, rapidement encaissées et judicieusement réparties, serviront de rampe de lancement à son envol économique. La guerre suivante, l'Allemagne sera devenue la première puissance industrielle de l'Europe continentale voire de l'Europe entière, devant l'Angleterre.

-Le traité préliminaire est adopté à l'Assemblée de Bordeaux le 1er mars par 546 voix contre 107.

Rien dans le centre de Bordeaux ne rappelle les moments tragiques où la ville, trois fois de suite - 1871, 1914, 1940 - fut capitale provisoire. Il faut imaginer l'ambiance, électrique. La préfecture est devenue le Pouvoir exécutif. Le Grand Théâtre l'Assemblée. En face, au Café de Bordeaux, se tissent les compromis sous les yeux des dames du monde et des oisifs. Victor Hugo dans "Choses vues" raconte les réunions houleuses de la gauche, non seulement minoritaire mais, évidemment, divisée. 

Il fait évidemment partie des 107. "Je comprends bien, dit-il, qu'on veuille sauver la France épuisée d'aujourd'hui par la paix mais je veux sauver la France de l'avenir qui demandera compte de son vote à la France d'aujourd'hui." Parmi les 107, Clemenceau le jeune député-maire de Montmartre, Sadi Carnot le futur président. Et Gambetta, qui avait animé, de Bordeaux, la délégation du gouvernement de Défense nationale : il avait choisi le Bas-Rhin parmi les neuf départements qui l'avaient élu ; il doit donc quitter l'Assemblée. Désespéré, épuisé, il part se reconstituer en Espagne. La statue de Gambetta sur les allées de Tourny a été démontée, elle pesait trop lourd sur le parking souterrain qu'on y aménageait. On pourrait la réinstaller, non ? A moins qu'un procureur ne vienne lui chercher des poux dans la barbe. Comme le fit la majorité de l'Assemblée de Bordeaux qui finit par voter la création d'une commission d'enquête sur le comportement, trop patriote, du gouvernement de Défense nationale.

-Et le 3 mars, l'Assemblée décide de son transfert.

Orléans, Bourges, Fontainebleau ? Ce sera Versailles, choix significatif. Le pouvoir exécutif de Thiers ne peut mieux dire son hostilité à Paris. Si ! Les loyers et les effets de commerce échus pendant le siège sont déclarés immédiatement exigibles avec paiement des intérêts. On imagine mieux, en 2021, ce que cela signifie. Les huissiers parisiens signent 150.000 actes en une semaine. D'innombrables membres de la petite bourgeoisie sont furieux. Tandis que la solde des Gardes nationaux est supprimée, sauf pour les indigents. La rémunération patriotique devient une reconnaissance de mendicité !

Le 10 mars, la plupart des bataillons de la Garde Nationale proclament le gouvernement direct des citoyens par eux-mêmes.

Contact
Thèmes associés