La Zomia : 2 millions de km² répartis entre la Chine du Sud et les régions montagneuses de la Birmanie, de la Thaïlande, du Laos, du Vietnam et du Cambodge. Ses habitants relèvent généralement de minorités qui ont grimpé pour fuir l'oppression des projets de construction étatique des vallées.

Village Hmong dans les montagne du Xieng Khouang dans le Nord du Laos
Village Hmong dans les montagne du Xieng Khouang dans le Nord du Laos © Getty / Ben Davies

Les Rendez-vous de l'histoire à Blois ont choisi de se maintenir, ils auront lieu ce week- end tout en réduisant la voilure. Avec un thème qui fera le sel de cette édition singulière : gouverner.

Vous imaginez facilement les sujets des tables rondes :  gouverner, est-ce réformer ? Gouverner, est-ce laisser la place aux experts ? Etc.

Pour moi, le moment nodal sera une rencontre programmée entre marins : "Gouverner au gouvernail" ! Le vocabulaire du gouvernement vient en effet de la mer. Entendant l'autre jour la ministre de l'Intérieur britannique proposer qu'on installe dans la Manche des machines à vagues qui repousseraient vers la France les petits bateaux des migrants clandestins, je me suis dit : "A la bonne heure, en voilà une qui sait encore qu'on gouverne " à la lame". "

En revanche, je ne vois pas poser à Blois une question que j'attendais : "Comment se passer de gouvernement ?" Il est vrai que, les invitations ayant été réduites à notre hexagone, on n'a pu faire venir de Belges : à Bruxelles, pas de gouvernement composé avant octobre 2020 alors que les élections fédérales avaient eu lieu en mai... 2019 !

Il reste tout de même un état en Belgique. La vraie question est celle des sociétés sans État ?

Parlons de James C. Scott. C'est un grand universitaire américain maintenant octogénaire et toujours anarchiste. Il a constaté qu'il faut chercher ces sociétés sans État loin de la mer : dans les zones littorales et les vallées qui les rejoignent, se sont en effet développées des sociétés qui, se souciant des surplus de production quelles écoulent par le commerce, pratiquent la division du travail et la division sociale entre dominants et dominés. En conséquence, Scott tourne la tête vers les hauteurs et le massif continental de l'Asie du Sud-Est qu'il connaît bien et que les Néerlandais appellent la Zomia.

Qu'est-ce que la Zomia ?

De "zomi", en tibeto-birman, si, si... Deux millions de kilomètres carrés. Dire qu’ils sont répartis entre la Chine du Sud et les régions montagneuses de la Birmanie, de la Thaïlande, du Laos, du Vietnam et du Cambodge n'a pas grand sens. Les cent millions d'habitants de la Zomia relèvent généralement de minorités qui ont grimpé pour fuir l'oppression des projets de construction étatique à l'œuvre dans les vallées.

... À la suite d'une observation fine : les civilisations manquant de souffle grimpent difficilement les pentes.

Ne riez pas. Scott dirigeait le département d'études agricoles de l'Université de Yale. Il a proposé à ses étudiants une expérience. Prenant une carte en relief de la région, il y a déposé au fond des vallées des réservoirs de peinture rouge pleins à ras bord et qui figuraient les zones de production de riz; ensuite il a incliné la carte à droite puis à gauche. Restaient épargnées par la peinture les zones de haute terre qui ont en effet résisté au gouvernement par les basses terres.

Bon, vous me direz qu'en Amérique du Sud à l'inverse, les pouvoirs ont pu agir depuis les terres d'altitude et que les déserts peuvent avoir la même fonction de protection que l'altitude. Ne faisons pas de déterminisme géographique.

La question reste : comment peut-on ne pas être gouverné par un État ?

Nombre de sociétés primitives ont fait le choix de ne pas avoir de chefs. Ou plus exactement de ne pas avoir de chefs qui aient le pouvoir. Elles voulaient des orateurs qui les régalaient de récits mais devaient se tenir dans le récit comme à l'intérieur d'un cercle de craie Pas question pour eux de passer au discours du commandement. Ulysse chez Calypso qui ravit son monde par son Grand Parler mais pas Ulysse à Ithaque qui massacre les prétendants. Lisez à ce sujet les livres fulgurants de l'ethnologue français Pierre Clastres.

Clastres est mort trop tôt. Aux Rendez-vous de l'histoire à Blois, on devrait entendre François Hollande raconter l'Elysée et, plus inattendu, Edouard Philippe parler de Matignon. Il faut que le plaisir de gouverner soit bien grand pour que tant de têtes si bien faites veuillent s'en mêler.

Mais de Zomia point. Pourtant, Zomia est bien proche dans le dictionnaire de ZAD. ZAD dont j'ai appris que c’était un terme déposé à l'Institut national de la propriété industrielle. La protection des contre-lieux passe maintenant par la maîtrise des codes du monde moderne.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.