Les trois-quarts des maladies émergentes viennent de pathogènes d’origine animale. Il est donc important d'étudier la chaîne de transmission entre l'animal et l'Homme et de revenir aux sources du virus pour comprendre son apparition.

Etudier l'environnement et les écosystèmes pour mieux comprendre les chaînes de transmission de l'animal et à l'Homme
Etudier l'environnement et les écosystèmes pour mieux comprendre les chaînes de transmission de l'animal et à l'Homme © Getty / Joanne Hedger

Nous en parlons avec Didier Sicard, spécialiste des maladies infectieuses. Il est professeur émérite à Sorbonne Université et a notamment présidé le Comité Consultatif National d’éthique.

"La recherche médicale ignore l’influence que peut avoir l’environnement d’un patient, ou son métier, sur l’émergence d’une maladie. Nous sommes devenus indifférents à la chaine de transmission des épidémies, et c’est très grave. Il faudra faire un effort considérable pour comprendre la genèse de cette pandémie du COVID-19, et ne pas tout arrêter, comme cela s’est passé après le SRAS qui avait suscité de nombreux travaux qui se sont arrêtés parce que l’épidémie n’est pas revenue."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et par téléphone au 01 45 24 7000.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.