L’épidémie de Covid-19 a bouleversé le deuil et les rites funéraires qui l’accompagnent. Les cérémonies sont restreintes, on rencontre l'impossibilité de voir le corps, certains obsèques et enterrements sont reportés.

Dans cette période épidémique, les pratiques funéraires sont bouleversées
Dans cette période épidémique, les pratiques funéraires sont bouleversées © Getty / Horacio Villalobos

Nous en parlons avec Gaëlle Clavandier, sociologue et anthropologue, maître de conférence à l'Université Jean Monnet, Saint-Étienne, et chercheur au centre Max Weber. 

Le rapport à la mort et au deuil est impacté par la crise sanitaire, d’un point de vue personnel, mais aussi sociologique et anthropologique. Un contexte très particulier qui nous impose de repenser nos rituels funéraires. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et par téléphone au 01 45 24 7000.

Les invités
L'équipe