Selon la famille des pollens, la saison des allergies arrive généralement après celle des virus respiratoires, les rhumes, les grippes, fin février, mars. Cette année, le pic de pollens se produit en pleine épidémie de Covid-19, il est donc important de traiter correctement les allergies.

Allergies et asthme en période d'épidémie de Covid19
Allergies et asthme en période d'épidémie de Covid19 © Getty / picture alliance

Nous en parlons avec Nhân Pham-Thi, allergologue, ancien chef de service Allergologie à l’institut Pasteur et chercheur associé à l’Ecole Polytechnique.

"Pour la famille des bétulacées (bouleau, aulne, noisetier, etc.) la libération des pollens démarre souvent en février-mars. Elle commence tout juste à décroitre et ces pollens devraient avoir disparu courant mai. Pour la famille des graminées, qui sont les plantes les plus nombreuses et les mieux réparties sur l’ensemble du globe, le pic est en mai-juin et les pollens disparaissent généralement en juillet-août, même s’ils peuvent durer plus longtemps, notamment dans les régions de montagne. Ces pollens de graminées sont les plus puissants et c’est un véritable problème de santé publique, qui peut provoquer des crises d’asthme très sévères."

Les allergies concernent environ 30% de la population française. Avec le réchauffement climatique, la saison des pollens dure de plus en plus longtemps, et les quantités de pollens diffusés augmentent d’année en année.

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et par téléphone au 01 45 24 7000.

Les invités
  • Nhan Pham TiAllergologue pneumo-pédiatre à l'hôpital Necker à Paris
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.