Pour éviter une nouvelle vague virulente, le déconfinement devra se dérouler sous certaines conditions et les mesures de distanciation sociale seront maintenues. Comment réussir le déconfinement, quelles seront les mesures à poursuivre et quelles devront être nos adaptations à ce nouveau mode de vie ?

Les bonnes conditions pour anticiper un bon déconfinement
Les bonnes conditions pour anticiper un bon déconfinement © Getty / martin-dm

Nous en parlons avec Philippe Sansonetti médecin et microbiologiste, professeur titulaire de la Chaire « Microbiologie et maladies infectieuses » au Collège de France et Professeur émérite à l’Institut Pasteur. 

Le Professeur Philippe Sansonetti précise que la date de déconfinement se décidera sur des critères objectifs, sur des données montrant clairement l’état, région par région, du statut de l’épidémie, donc sur la disponibilité des outils de diagnostic moléculaire et sérologique nécessaires à ces enquêtes. Elle se décidera aussi sur la disponibilité des outils de protection individuelle de la population « libérée » contre la circulation persistante du virus. Il ajoute qu'il persiste des zones d’ombre dans la biologie de l’interaction entre le SARS-CoV-2 et l’homme, qui rendent difficile les prédictions.

Il envisage la première étape de confinement sur une base régionale à condition que les données épidémiologiques disponibles indiquent que la vague épidémique est bien passée. La sortie de confinement doit par la suite s’accompagner d’un dépistage moléculaire de la présence du virus aussi large que possible chez les sujets symptomatiques, pauci-symptomatiques ou asymptomatiques.

Pour aller plus loin : 

Réagissez, commentez et posez vos questions sur les réseaux sociaux, la page Facebook de l'émission, #LaTAC @LaTacfi sur Twitter, et @laterreaucarre sur Instagram et par téléphone au 01 45 24 7000.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les invités
  • Philippe Sansonettimicrobiologiste et professeur à l’Institut Pasteur et au Collège de France où il occupe la chaire microbiologie et maladie infectieuse
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.