Les eurocrates coûtent-ils trop chers ?

Commission européenne à Bruxelles (Belgique), 7 janvier 2016
Commission européenne à Bruxelles (Belgique), 7 janvier 2016 © Maxppp / Winfried Rothermel/picture alliance

Le vice-président du Front National Florian Philippot s'étonne des salaires des fonctionnaires européens : "Ce qu'on explique moins aux Français c'est que à l'Union européenne, il y a 33 000 fonctionnaires qui sont les mieux payés du continent. Si c'est pour pondre toute la journée des directives qui font du mal aux peuples".

33 000 fonctionnaires européens. Vrai ou faux ?

Faux. Les institutions européennes emploient deux fois plus de fonctionnaires : 56 000. 33 000 c'est le nombre de fonctionnaires qui travaillent pour la Commission européenne, or l'Union européenne c'est plus de 50 institutions et agences répartis dans 28 pays. L’agence européenne de l'environnement, des brevets, le parlement européen, la Cour de Justice de Luxembourg. 56 000 ça fait beaucoup mais si on compare ce chiffre avec le nombre d'agents publics en France, 5 millions. Ce n'est pas grande chose.

Les fonctionnaires européens sont les mieux payés d'Europe. Vrai ou faux ?

Plutôt Faux. Si on les compare à leurs homologues belges, roumains, ou polonais, c'est vrai qu'ils sont mieux payés, mais si on compare leurs salaires avec les fonctionnaires de grands pays comme le Royaume Uni, voire la Suède, la différence est assez faible. La grille des salaires de la fonction publique européenne depuis 2004 est comprise entre 2 600 euros brut et 19 000 euros brut. Ces salaires sont très élevés tout en haut de l’échelle, mais c'est moins que ce que touchent de hauts fonctionnaires britanniques voire certains diplomates français en poste à Bruxelles. Il faut rappeler que les fonctionnaires européens sont au minimum trilingues et qu'ils sont recrutés sur concours. Il bénéficient d'avantages très généreux : primes d'expatriation, allocation scolaire ou familiale. Des avantages qui ont été rognés depuis la crise, les fonctionnaires européens doivent payer une cotisation de crise de 6 à 7% sur leur salaire, et leur salaire a été gelés pendant 4 ans comme dans la plupart des pays européens.

Les salaires du président de la Commission européenne et des commissaires ?

C’est différent ! Leur salaire n'a rien à voir avec la grille des salaires des fonctionnaires européens. Hors cadre également les juges de la Cour de justice européenne ou le président de la Banque centrale européenne. Quant au président du Commission européenne, Jean Claude Juncker il gagne environ 26 000 euros par mois, 10 000 euros de plus que François Hollande. De très hauts salaires, mais il comme il ne s’agit pas stricto sensu de fonctionnaires, mais plutôt de politiques ou d’élus, désignés par les gouvernements des États, ce qu'affirme Florian Philippot est plutôt faux.

Payent-ils des impôts ?

Absolument, les fonctionnaires européens tout comme les députés européens payent l'impôt sur le revenu, cet impôt communautaire est calculé sur 90% de leur salaire. Il est dépourvu de déduction fiscale, pas de quotient familial par exemple. Les fonctionnaires européens payent aussi la TVA et des impôts locaux. Depuis 2004, leur grille de salaire a été revue à la baisse, et l'Union européenne à recours à de nombreux contractuels dont la grille des salaires est beaucoup moins avantageuse.

La fonction publique européenne coute-t-elle trop cher ?

Tout est relatif : les salaires des 56 000 fonctionnaires européens représentent en gros 3% du budget européen. En France, environ la moitié du budget de l’État est consacré aux salaires des 5 millions d'agents publics. Il est vrai que leurs missions sont très différentes. Quant au budget européen, il est finalement assez modeste si on le compare au budget des États : 150 milliards d'euros, c'est à peine le budget d'un pays comme l'Autriche ou la Belgique.

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.