Retour sur un sujet polémique : le détachement des travailleurs.

travailleurs construisent une structure flottante en béton;
travailleurs construisent une structure flottante en béton; © AFP / LOIC VENANCE

Le détachement est un dispositif européen qui permet de travailler dans un autre pays européen, en continuant de payer les cotisations sociales dans son pays d'origine. Cette directive européenne est souvent accusé de favoriser la concurrence déloyale. A tel point que certains candidats à la présidentielle promettent de ne plus l'appliquer.

Pas si facile, explique pour le candidat Emmanuel Macron :

Il ne faut jamais oublier que la France est le troisième pays qui fait du travail détaché. J'entends beaucoup de propositions formidables mais les gens oublient que nous avons des travailleurs détachés chez nous.

La France serait donc le 3ème pays qui envoie le plus de travailleurs détaché en Europe. Vrai ou Faux ?

Vrai. 125 000 travailleurs français sont partis en 2014 pour des missions ponctuelles a l'étranger. L'hexagone fournit lui aussi son lot de travailleurs détachés. Le pays européen qui détache le plus, c'est la Pologne suivi de l'Allemagne. La France est donc le troisième pays d'Europe qui détache le plus de travailleurs. Ces chiffres ce sont ceux de la Commission européenne.

C'est donc un vrai pour Emmanuel Macron.

Dans quels pays partent les travailleurs détachés français ?

Sans surprise, ils sont détachés en majorité chez nos voisins. En tête la Belgique qui concentre un quart des travailleurs français, devant l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne ou le Royaume Uni. 70% des travailleurs français partent chez nos voisins les plus immédiats. En Belgique par exemple, un tiers travaille dans le secteur de la construction.

La France détache même sur son propre territoire, selon un rapport du CESE, le Conseil économique social et environnemental, cela concerne environ 12 000 travailleurs français via des agences d'interim.

Et en France, combien y a t il de travailleurs détachés ?

La France attire plus qu'elle ne détache : 190 000 travailleurs étrangers ont été déclarés dans l'hexagone pour des missions temporaires en 2014. C'est la deuxième destination la plus attrayante, derrière l'Allemagne et devant la Belgique.

Le profil type d'un travailleur détaché en France, c'est un ouvrier portugais, polonais ou espagnol qui travaille dans la construction. Si la France attire de plus en plus, les Français eux sont de moins en moins nombreux à partir à l'étranger.

Aller plus loin

Ci-dessous, un document de la Commission européenne sur les travailleurs détachés : les Français détachés à l'étranger et les étrangers détachés en France (document en anglais)

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.