Le prix de l'électricité pour les ménages en France est juste en dessous de la moyenne européenne.

La facture d'électricité moyenne : la France au 17ème rang européen
La facture d'électricité moyenne : la France au 17ème rang européen © AFP / DENIS CHARLET / AFP

C'est la promesse du gouvernement : pas de hausse du prix de l'électricité cet hiver. Pourtant la commission de régulation de l'énergie (CRE) devrait en délibérer aujourd'hui, elle va proposer au gouvernement une hausse de près de 6% des tarifs réglementés, les tarifs bleus de l'électricité. A charge pour le gouvernement de l'accepter ou pas. Il aura 3 mois pour le faire. C'est l'une des plus fortes hausses depuis plusieurs années. Quid des tarifs de l’électricité chez nos voisins ?

Les tarifs de l'électricité sont en hausse partout en Europe. Ce phénomène, conjoncturel, est lié au prix de l'énergie sur les marchés de gros. C'est ce qui explique les trois quarts de l'augmentation des prix en France dans les prochains mois, selon le président de la CRE.  

L'électricité en France est l'une des moins chères d'Europe. C'est vrai ? 

VRAI. Même si ce n'est pas LA moins chère. Le prix pour 100 kilowatt heure, facturé aux ménages, est de 20 euros et demi en moyenne dans l'Union européenne selon l'institut des statistiques européens (Eurostat). En France le tarif moyen est en dessous de cette moyenne, 17 euros et demi toutes taxes comprises. 

La France n'est que 17ème sur 28. Le pays où le courant est le meilleur marché, c'est La Bulgarie (moins de 10 euros les 100 kilowatt heure), devant la Hongrie, Chypre ou Malte, principalement les pays d’Europe centrale et orientale. Si l'on tient compte du pouvoir d'achat, le prix de l'électricité le plus bas est en Finlande et aux Pays Bas. A l'inverse de l'Allemagne, où le consommateur paye son électricité 3 fois plus cher qu'en Bulgarie. Idem au Danemark, et en Belgique. Bref ce sont les pays fondateurs de l'Europe qui tirent la moyenne vers le haut.  

Le poids des taxes varient énormément 

En France, les taxes et redevances pèsent environ un tiers de la facture d'électricité. En Allemagne et au Portugal, elles représentent la moitié et au Danemark, plus des deux tiers. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.