Dans le Vrai/Faux de l'Europe on reparle des travailleurs détachés avec ces propos de Nicolas Dupont Aignan député de l'Essonne et président de Debout la France sur BFM TV:

Quel crédit accorder à ces propos ?

C'est plutôt vrai, même si c'est un peu approximatif.On rappelle que le travail détaché permet à une entreprise d'envoyer temporairement ses salariés travailler dans un autre pays. Ce détachement est encadré par une directive européenne qui date de 1996. En gros, il impose de respecter le temps de travail et le salaire en vigueur dans le pays ou le travail est effectué. Par contre les cotisations sociales sont celles du pays d'origine et souvent elles sont beaucoup plus faibles. En France, la Direction Générale du Travail chiffre le nombre de travailleurs détachés à 228 000 en 2014, ce sont les chiffres officiels les plus récents.

C'est donc nettement moins que ce qu'avance le président de Debout la France. Ceci dit, le phénomène du détachement est extrêmement difficile à quantifier, car tout repose sur les déclarations des entreprises, or d'après les experts que j'ai contacté, un certain nombre de ces entreprises omettent plus ou moins sciemment de déclarer les travailleurs détachés.

l’assemblée vote le renforcement de la surveillance des travailleurs détachés européens
l’assemblée vote le renforcement de la surveillance des travailleurs détachés européens © reuters

Le phénomène est sous-évalué. De combien, c'est là toute la difficulté. Nicolas Dupont-Aignan avance le chiffre de 500 000, mais c'est une estimation. Même le Conseil économique, social et environnemental, qui vient de rendre un rapport sur le sujet a bien du mal à le chiffrer. Si on résume, c'est plutôt vrai concernant les chiffres officiels, mais plutôt faux concernant le chiffre officieux que donne Nicolas Dupont Aignan.

Avec250 000 travailleurs détachés en France, selon les chiffres officiels, la France est-elle le pays qui en accueille le plus ?

On évalue le nombre de travailleurs détachés à un 1.3 million dans l'Union européenne. La France est seulement le 2ème pays, derrière l'Allemagne (qui en accueille 2 fois plus). En France, les travailleurs détachés viennent principalement du Portugal et de Pologne, mais un grand nombre traversent tout simplement la frontière : la moitié des déclarations pour travail détaché se fait dans les 8 départements frontaliers.

La France est l'un des premiers pays à détacher des travailleurs. Nous sommes troisième en Europe, derrière la Pologne et l'Allemagne. Cela concerne environ 140.000 personnes selon le ministère du Travail, à noter que l'envoi de travailleurs détachés français vers d'autres pays européens est en diminution. Malgré cela, il est bien difficile de rayer d'un trait de plume cette possibilité d'emploi, au moment où le chômage est au plus haut.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.