Vous êtes peut-être en train de vous arracher les cheveux pour remplir votre déclaration de revenus.

Voilà ce que disait, à propos de nos impôts, l'eurodéputé UMP Brice Hortefeux, invité de nos confrères de France Info mardi dernier :

Je vous rappelle que nous serons à la fin de l'année, le pays d'Europe où les impôts, taxes et prélèvements seront les plus élevés. Nous serons en tête de toute l'Europe;

Brice Hortefeux affirme que la France championne d'Europe des impôts et prélèvements : v rai ou faux?

Les impôts locaux vont évoluer
Les impôts locaux vont évoluer © MaxPPP/Pierre Heckler

C'est faux, pour deux raisons.

Tout d'abord, d'après les dernières statistiques dont on dispose, en 2013 la France n'était pas championne d'Europe mais plutôt 2ème voire 3ème (cela varie selon les instituts Eurostat ou l’OCDE). Elle est donc plutôt vice -championne d'Europe.

C'est le Danemark qui pointe en tête pour ce qui est des impôts, taxes et cotisations diverses : son taux de prélèvement obligatoire dépasse les 48% du produit intérieur brut. Assez loin devant la France, dont le taux est de 45%. Un écart de plus de 3 points, c’est assez significatif. Dans la même fourchette que la France, on retrouve, l'Autriche, la Suède et la Belgique.

Deuxièmement, ces chiffres remontent à 2013, or Brice Hortefeux est très clair, il parle de l’année 2015. Et selon les experts que j'ai contactés, il est très improbable qu'en deux ans la France rattrape le Danemark compte tenu de la reprise qui s'annonce et d'autant plus que l'an dernier, le taux des prélèvements obligatoires s'est plutôt stabilisé chez nous.

C'est donc un faux pour Brice Hortefeux.

La France fait malgré tout partie du peloton de tête européen pour les impôts, les taxes et les prélèvements.

C'est incontestable. La France est l'un des pays d’Europe où les prélèvements obligatoires pèsent le plus.

Impôts, taxe, prélèvements... Brice Hortefeux ne les cite pas, mais c'est presque le plus important : les cotisations sociales.

Or ce qui fait que nos prélèvements sont particulièrement élevés, c'est justement le poids de ces cotisations qui financent les droits au chômage, à la santé notamment... Bref notre modèle social très généreux. Et en cela, la France est très différente du Danemark, rappelle Eric Heyer, économiste à l'OFCE :

0'33

Le cinq sept 2013 - SON ERIC EYER Vrai faux Europe

A noter que dans le bas du peloton européen des impôts et prélèvements, on trouve l'Irlande, la Bulgarie et les pays baltes.

> Pour aller plus loin :

Les prelevements obligatoires dans les pays de l’OCDE Les prélevements obligatoires selon Eurostat

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.