Le Vrai Faux de l'Europe avec Delphine Simon.

Ce matin, on reparle de la rivalité entre la France et Allemagne sur fond de lutte contre le changement climatique…

C'est ce qu’en disait Arnaud Montebourg, l'ancien ministre de l'économie invité de la matinale d'Inter il y a 2 jours:

Les Allemands ont abandonné le nucléaire sont devenus le pays le plus polluant en terme de co2 d'Europe, quand la France l'a conservé

L'Allemagne est le pays le plus pollueur d'Europe. C'est vrai ou c'est faux ce que dit Arnaud Montebourg ?

C'est plutôt vrai, du moins en volume.

L’Allemagne est championne d'Europe des émissions polluantes. En 2013, ce sont les derniers chiffres compilés par l'Agence européenne de l'environnement : ses émissions de CO2 se montent à 760 millions de tonnes. La France arrive en 4ème position derrière le Royaume Uni et l'Italie. Vous pouvez m’objecter que c'est assez logique vu que l'Allemagne est aussi le plus grand pays de l'Union européenne. Si je rapporte ces chiffres à sa population, les Allemands redescendent dans le classement. Ils sont devancés par les espagnols, les finlandais les néerlandais, mais ce sont les luxembourgeois qui ont le plus mauvais bilan carbone de l'Union européenne.

L'Allemagne est donc le pays qui produit le plus de CO2… Et comment ça s'explique ?

Ça tient principalement au charbon, une énergie très polluante ! Comme le Royaume Uni, et la Pologne, en Allemagne de nombreuses centrales thermiques fonctionnent au charbon. On en construit aussi des nouvelles. Et elles fonctionnent à plein régime ou presque : en 2013, près de la moitié de l'électricité produite en Allemagne (45% pour être tout à fait précis) l’a été à partir du charbon

Le recours au charbon est-il lié à l'abandon du nucléaire comme l'affirme Arnaud Montebourg ?

Là-dessus les experts de l'énergie que j'ai contacté, sont plutôt sceptiques. D'abord l'Allemagne a tourné la page du nucléaire, en 2011, donc assez récemment et fermer une centrale nucléaire ça ne s'est pas fait du jour au lendemain. Or la part du charbon n’a pas explosé, elle est assez stable. D’ailleurs signe qu’il n’y a pas de pénurie, l’Allemagne exporte massivement son électricité. En fait la raison elle est double. Jusqu'ici le prix du charbon était relativement bas par rapport au gaz. Un avantage économique certain. Deuxième raison : les prix des quotas de CO2, ils sont trop faibles pour dissuader l'industrie de choisir une production moins polluante. Sauf que ça pourrait changer : d'abord, le prix du gaz est aujourd'hui beaucoup plus compétitif. De plus les investisseurs financiers commencent à fuir le charbon, une énergie sale qui survit aujourd'hui pour une bonne part grâce aux subventions

Et pour en savoir plus sur les émissions de CO2/habitant : Indicateurs du millénaire de l’ONU, rendez-vous ici

Emissions de gaz à effet de serre dans l’UE
Emissions de gaz à effet de serre dans l’UE © Radio France
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.