trop de fonctionnaires, selon une majorité de français
trop de fonctionnaires, selon une majorité de français © reuters

François Fillon détaille depuis quelques jours son programme économique. Interrogé sur la suppression d'un certain nombre de fonctionnaires, il affirme que la France compte deux fois plus de fonctionnaires que l'Allemagne. Vrai ou faux ? C’est plutôt vrai : la France compte à peu près 5,5 millions de fonctionnaires, mais François Fillon grossit un peu le trait lorsqu’il affirme que c’est deux fois plus qu’Outre Rhin. Il est toujours délicat de faire ce genre de comparaisons, car on ne peut pas comparer des pommes et des poires.

Le centre d’analyse stratégique, un organisme lié à Matignon a planché en 2011 sur la part de l’emploi public. Et c’est vrai, la France est largement au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE. En France, l’emploi dans le secteur public représente près d’un quart de l’emploi total, alors qu’en Allemagne, c’est seulement 14 %.

La moyenne des pays de l’OCDE tourne autour de 15 % d’emploi public. Entre l’Allemagne et la France, il y a donc bien un écart significatif, mais ce n’est pas un rapport dui simple au double comme le dit François Fillon.

► ► ► DOCUMENT | Tendances de l'emploi en France en février 2011 (gouvernement)

► ► ► DOCUMENT | Situation de l'emploi public en France et à l'étranger (gouvernement)

Pourquoi ce décalage ?

En Allemagne, de nombreux emplois de service public ne sont pas occupés par des fonctionnaires. Une bonne partie des hôpitaux allemands, par exemple, a été privatisée. Les financements sont publics, mais le personnel n’a pas, stricto sensu, le statut de fonctionnaire.

Rémi Lallement, économiste au Centre France Stratégie Il y a eu un processus de privatisation significatif en Allemagne dans les hôpitaux depuis une vingtaine d’années. Ça contribue aussi à expliquer le reflux des emplois publics selon les termes de la comptabilité nationale, donc il faut relativiser. L’argent public est dépensé sous forme de salaires dans des institutions qui sont privées et non publiques. Quant au statut de fonctionnaire, il est assez restrictif en Allemagne : il est réservé à un nombre plus restreint d’emplois qu’en France (les magistrats, certains postes de l’enseignement par exemple) et le nombre de contractuels est plus large.

Le fait qu’il y ait moins de fonctionnaires de part et d’autre du Rhin n’est absolument pas un baromètre de la bonne santé économique d’un pays. La dernière comparaison internationale se base sur des chiffres de 2008 (avant la crise des subprimes). Parmi les pays qui comptent le moins de fonctionnaires, on trouve la vertueuse Allemagne, mais aussi la Grèce, l’homme malade de l’Europe qui croule sous la dette, et ce n’est donc pas à cause de sa fonction publique.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.