Dépenses publiques : la France largement au dessus de la moyenne européenne

Hôpital de Nantes.
Hôpital de Nantes. © AFP / Damien Meyer

Les dépenses publiques, ce sont les dépenses de santé, les salaires des fonctionnaires ou nos infrastructures, nos routes. Sylvie Goulard, députée européenne et fidèle d'Emmanuel Macron.

"Il est dans l'intérêt des Français que les comptes publics soient bien gérés, l'argent public c'est l'argent des contribuables, ils travaillent pour abonder le budget de l'Etat, des collectivités locales de la sécurité sociale. Nous sommes à 8 points au-dessus de la moyenne européenne. Or lorsque les Français voyagent dans les autres pays les français, ils voient bien qu'il y a des services publics : on n'est pas dans des déserts ultra-libéraux".

Les Français sont ils nettement plus dépensiers que la moyenne européenne ?

Plutôt Vrai. En moyenne, les dépenses publiques représentent environ 48% de la richesse produite par les pays de la zone euro. Selon les derniers chiffres compilés par Eurostat, en France ces dépenses pèsent effectivement plus lourd : 57% du produit intérieur brut. Si on fait les comptes, c'est donc 9 points de plus, Sylvie Goulard a presque raison. La France est championne des dépenses publiques en Europe, ex-aequo avec la Finlande. Il faut rappeler que dans les années soixante, ces dépenses représentaient environ un tiers de notre richesse annuelle, mais depuis les années 90, c'est plus de la moitié. Pour se faire une petite idée, 57% du PIB ça représente plus de 1000 milliards d'euros.

Où va tout cet argent ?

Premier poste de nos dépenses publiques : la protection sociale c'est à dire les pensions de retraite, le chômage le remboursement maladie ou la dépendance. La protection sociale ça représente près de la moitié des dépenses publiques en France chaque année. Suivent les dépenses de santé, les salaires des personnels d'administration et le service de la dette et l'enseignement. La France dépense plus que ses voisins pour la vieillesse, elle dépense autant que la Suède pour la famille.

Ces dépenses sont-elles vraiment efficaces ?

De ce point de vue l'institut France Stratégie a fait le point dans un rapport en 2012. La différence essentielle avec nos voisins tient dans les pensions de retraite

Exemple : la Suède consacre presque 2 fois moins que nous pour les dépenses de vieillesse (les pensions de retraite, la dépendance...), mais son système est jugé tout aussi efficace. Idem pour les dépenses dans l'enseignement secondaire. La France dépense plus que l'Allemagne pour ses collèges et ses lyçées, mais ses résultats en matière de décrochage et de performance scolaire sont moins bons. En tout état de cause la Finlande reste le premier de la classe en Europe pour ses résultats dans le domaine de l'éducation.


L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.