Un passeport vert, appelé certificat vaccinal européen présenté par la Commission européenne. Ce passeport vaccinal sera-t-il obligatoire ?

Les pays du sud de l'Europe réclament un passeport vaccinal pour sauver la saison touristique. Ici la place Saint Marc à Venise désertée par les touristes au printemps 2020
Les pays du sud de l'Europe réclament un passeport vaccinal pour sauver la saison touristique. Ici la place Saint Marc à Venise désertée par les touristes au printemps 2020 © AFP / ANDREA PATTARO / S FORNASIER / AFP

Actuellement, il faut un test PCR ou sérologique pour passer les frontières en Europe. Compliqué pour les travailleurs frontaliers, obligés de faire le test tous les deux jours. Le futur certificat de vaccination européen doit permettre de faciliter le passage des frontières.  Les titulaires pourront ainsi "_montrer qu'ils ne vont très probablement pas propager le viru_s" explique le commissaire européen Thierry Breton, monsieur Vaccin à Bruxelles.  Ce document sera le même pour tout le monde et il sera valable dans toute l'Europe. Mais attention, il ne sera pas obligatoire pour voyager, car plusieurs pays sont très réticents à l'idée d'imposer un passeport vert, à l'image de la Belgique. Cela reviendrait selon eux à traiter en paria ceux qui ne sont pas vaccinés. Il reviendra donc à chaque pays de dire, s'il réclame ou pas ce certificat vaccinal à sa frontière. 

Certificat vaccinal papier ou numérique ?

Ce certificat se présentera sous deux formes : soit sous forme électronique sur votre smartphone, mais comme tout le monde n'a pas forcément de smartphone, notamment les gens âgés, on pourra l'avoir aussi sous forme papier. Ce certificat vaccinal confirmera que vous êtes soit vacciné, soit immunisé, soit que votre dernier test PCR est négatif. Il  sera gratuit. Il sera accessible dans la langue de chaque pays et traduit en anglais. Contrairement à ce que demandait la Bulgarie, seuls les vaccins homologués par l'Agence européenne du Médicament seront reconnu. Cela exclut le vaccin chinois, mais aussi à ce stade le vaccin russe commandé ou en passe de l’être par la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie. 

Gestion des données personnelles ? 

La question est délicate, car il ne s'agit  pas de divulguer des données médicales personnelles, sur l'état de santé de la personne qui voyage. Il y aura un QR code comme celui qu'on a vu sur  les attestations de sortie pendant le confinement, De cette façon seul le transporteur la compagnie aérienne ou ferroviaire sera informé. Cette solution est celle que préconise certains juristes spécialisés dans la protection des libertés individuelles. La Commission européenne pourrait donner aussi  le choix entre plusieurs options techniques. 

Sauver la saison touristique

"Tout est fait pour que ce certificat vaccinal européen soit mis en place avant juin", affirme Thierry Breton. C'est primordial, selon le Mr vaccin de laCommission européenne, car il faut sauver la saison touristique. Les pays du sud de l'Europe exercent une forte pression : l’Autriche ou la Grèce, mais aussi la France, 1ere destination touristique mondiale avant le Covid. Or ce règlement européen doit d'abord obtenir le feu vert des eurodéputés et des 27 chefs d'Etat. Y parvenir avant l'été,  c'est pour le moins ambitieux relève ton du côté de la Commission. Il va falloir mettre le turbo mais depuis un an, rappelle t on comme on l'a vu avec le plan de relance de 750 milliards d'euros, l'Europe aussi a beaucoup gagné en agilité...  

L'équipe