La sortie du nucléaire a-t-elle contraint l'Allemagne à rouvrir des centrales à charbon ?

Une photo prise le 5 décembre 2016 à Paris montre la tour Eiffel dans le brouillard, le jour où la pollution a atteint un sommet.
Une photo prise le 5 décembre 2016 à Paris montre la tour Eiffel dans le brouillard, le jour où la pollution a atteint un sommet. © AFP / Thomas SAMSON

Pour l'ancien candidat à la primaire de droite Nicolas Sarkozy, des épisodes de pollution sont dus au choix de l'Allemagne d'abandonner le nucléaire. La face sombre de la transition énergétique allemande, c'est le charbon.

"Quand je vois que les allemands viennent de rouvrir toutes leurs centrales à charbon qui envoient leurs particules jusqu'à Paris qui nous inondent".

La transition énergétique a-t-elle entraîné la réouverture de toutes les centrales à charbon en Allemagne ?

Faux. L'Allemagne n'a pas eu besoin de ré-ouvrir des centrales à charbon. La sortie du nucléaire est progressive : elle a démarré en 2000 et s’étale jusqu’en 2022. En Allemagne pas de pénurie d’électricité, bien au contraire, la production électrique est en excédent. L'Allemagne exporte beaucoup. Car la baisse du nucléaire est intégralement compensée par les énergies renouvelables.

L'hydraulique, l'éolien, la biomasse et le solaire représentent aujourd'hui un tiers de l'électricité allemande. En France, les renouvelables fournissent à peine 17% de l'électricité.

Si je résume, la transition énergétique en Allemagne n'a pas entraîné la réouverture des centrales à charbon. Il n’y a pas de lien de cause à effet.

Pourquoi l'Allemagne ne ferme-t-elle pas ces centrales très polluantes ?

200 000 emplois en dépendent. c'est une énergie bon marché, elle fournit 40% de l’électricité allemande. bref le gouvernement allemand n'est pas très pressé d'abandonner les centrales à charbon. Des sociétés privés en ont ouvert de nouvelles. La dernière en 2015. Il faudrait établir une taxe européenne plus élevée sur le charbon, mais ce n'est pas si facile à imposer car d'autres pays comme la Pologne freinent des quatre fers : la Pologne 2ème producteur de charbon en Europe, produit 80% de son électricité à partir du charbon. Ce n'est facile pour personne comme on le voit en France où le gouvernement vient tout juste de renoncer à sa promesse de taxer l'électricité issue du charbon, pour ne pas accélerer la fermeture des dernières centrales.

Les particules des centrales à charbon allemandes inondent-elles Paris ?

Plutôt faux. C'est une idée reçue mais elle revient très régulièrement. Des images circulent sur les réseaux sociaux : des panaches de pollution au dessus de la France et du nord ouest de l'Europe. En fait la réalité elle est tout petit peu plus complexe. d'abord plus de la moitié de la pollution aux particules fines en Ile de France elle est due aux trafic routier (70% des véhicules roulent au diesel)... c'est la dernière étude d'Airparif qui le dit. Pour le reste, il est assez compliqué de dire qui pollue qui. Selon que le vent souffle à l'est ou à l'ouest, la pollution se déplace avec les masses d'air. Elle peut tout aussi bien venir de Belgique, des Pays Bas que d'Allemagne. Sans oublier que les rejets de notre industrie et notre pollution automobile elle aussi, elle circule d'est en ouest. Elle peut donc inonder elle aussi les grandes villes allemandes....

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.