Le débat fait rage en France depuis quelques jours sur la durée d’indemnisation des chômeurs. En tournée dans plusieurs pays européens, ces dernières semaines, Manuel Valls estime que la question du montant et de la durée de l’indemnisation devrait être posée.

Il est revenu sur le sujet mercredi 8 octobre lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

Manuel Valls sous-entend que la France est plus généreuse que ses voisins européens en matière d’indemnisation et de durée du chômage. Vrai ou faux ?

Oui et non car si la France n’est pas le pays le plus généreux avec ses chômeurs, elle fait tout de même partie des pays européens les plus généreux.

C’est vrai d’abord dans l’accès à l’indemnisation.

Pour percevoir une allocation, il faut avoir travaillé 4 mois sur les 28 derniers mois. Un taux très bas. Par exemple, au Luxembourg, il faut avoir travaillé 6 mois au cours d’une période en un an. 36 semaines pour les Pays-Bas.

Le chômage repart à la baisse en janvier
Le chômage repart à la baisse en janvier © reuters

C’est vrai également concernant le plafond de l’indemnité chômage.

C’est en France qu’il est le plus élevé : 6000 euros. En Italie et en Espagne, il ne dépasse pas 1700 euros.

En ce qui concerne le taux de remplacement (c’est-à-dire le pourcentage du dernier salaire indemnisé que touche le chômeur), avec un taux de remplacement à 70% la France, est dans la moyenne européenne.

Mais il est très difficile de comparer les montants d’indemnisation, car si dans la plupart des pays, l’indemnisation est calculée en fonction du dernier salaire, le mode de calcul peut être différent.

Ainsi en France, au Danemark, aux Pays-Bas et au Portugal, l’ancien salaire soumis à cotisation est le seul élément qui sert au calcul de l’indemnisation. En revanche en Italie, en Belgique, en Allemagne, on prend en compte, en plus, la situation familiale de l’intéressé. Du coup, la France est l’Allemagne sont pratiquement au même niveau.

Concernant la durée des indemnisations, sommes-nous les champions d’Europe ?

Non, c’est faux de dire que la France est la plus généreuse . Ce sont les Pays-Bas qui ont la durée d’indemnisation la plus longue.

Eric Heyer directeur adjoint du département analyse et opinion de l’OFCE :

-

Pour tenter d’harmoniser tout cela, l’idée d’une allocation chômage commune en Europe est régulièrement mise sur la table. Elle pourrait être minimale, puis complétée par les systèmes nationaux. Mais elle n’est pas prête de voir le jour, car les politiques sociales restent de la compétence des Etats qui veillent jalousement sur leurs prérogatives.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.