14 taxes poids lourds dans l'Union européenne

Pas d'écotaxe en France, mais une réflexion est en cours
Pas d'écotaxe en France, mais une réflexion est en cours © AFP / PHILIPPE HUGUEN / AFP

En 2011, la Suisse est le premier pays à installer des portiques et des boîtiers pour réduire la pollution des poids lourds. Ils représentent le quart des émissions de gaz à effet de serre dans les transports selon le Réseau Action Climat. Cette redevance suisse, la RPLP (Redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations) s’applique à la fois aux camions suisses et étrangers. On paye en fonction du poids du camion, du kilométrage parcouru et des émissions polluantes. 

Autant de taxes poids lourds que de pays 

D’abord tous les poids lourds ne sont pas taxés de la même façon : au Royaume Uni c'est à partir de 12 tonnes, en Allemagne à partir de 7 tonnes et demie et en Autriche de 3 tonnes et demie.

Deuxièmement, que fait-on payer ? Dans plusieurs pays : le Royaume Uni, les Pays bas, le Danemark ou la Suède. On taxe le temps passé sur la route. Des forfaits, qui vont d'une journée à un an par exemple. D'autres pays taxent la distance parcourue comme la Belgique, avec sa taxe kilométrique. 

Enfin le mode de prélèvement change d'un pays à l'autre : en France on a des péages, en Suisse, c'est une vignette...  

Quant aux contrôles, ça va du portique, au système de contrôle par satellite en passant par des caméras de détection... 

Quelles conséquences ? 

On constate moins de poids lourds circulant à vide et moins de pollution. Selon l’Office fédéral du développement territorial, les émissions de CO2 ont baissé de plus de 100 000 tonnes depuis l’entrée en vigueur de l’écotaxe poids lourds. Et ça rapporte : plus d'un milliard d'euros par an pour 300 millions de camions. Une grande partie de cette cagnotte finance les infrastructures ferroviaires : en Suisse, 70% des marchandises circulent sur le rail. 

Euro vignette ou euro redevance ? 

Ça fait 20 ans que l'Union européenne s'est dotée d'un cadre juridique, Objectif : réduire la pollution de l'air et permettre l'entretien du réseau routier et ferroviaire. Cette directive euro vignette est en cours de révision pour devenir une euro redevance...  La commission européenne veut unifier cette jungle de taxes pour éviter le dumping...et rendre le système plus efficace : elle propose à l'avenir que l'on  taxer l’usage des routes non plus en fonction de la durée mais de la distance parcourue. Le parlement européen a voté en juillet. On attend l'avis des états, mais les priorités politiques semblent ailleurs...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.