Attention au gaspillage alimentaire !

Pommes «moches»
Pommes «moches» © AFP / Mychele Daniau

L'économiste du Bangladesh Mohammad Yunus, prix Nobel de la Paix en 2006, tire le signal d'alarme : les européens jettent beaucoup trop d'aliments chaque année ! Et le consommateur n'est pas le seul responsable, certains produits, comme les légumes, finissent à la poubelle parce qu'ils sont trop gros ou trop petits : "30% des légumes qui sont cultivés en Europe sont jetés parce qu'ils sont pas conformes à la forme standard c'est ce qu'on appelle les légumes laids, les bananes tordues ou que sais je. Personne n'en veut. Donc les agriculteurs les jettent ! "

30% des légumes finissent ils à la poubelle. Vrai ou Faux ? 

Faux. Ce chiffre est tiré d'une étude publiée par la FAO, l'agence des Nations Unies pour l'alimentation. En 2011, cette étude sur le gaspillage alimentaire avait fait grand bruit. Principal enseignement : 30% de la production alimentaire mondiale est perdue ou gaspillée chaque année. Cette étude est beaucoup plus générale que le cas précis évoqué par Mohammad Yunus : il s'agit des légumes jetés par les agriculteurs parce qu'ils ne correspondent pas aux standards esthétiques de la grande distribution (des concombres crochus, des pommes qui n'ont pas une belle apparence), on les a rebaptisés "légumes moches". Difficile de les quantifier. Selon les études de l'INRA, de la FAO et de l'ADEME, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie : les légumes jetés avant d'arriver dans les caddies des consommateurs représentent entre 12 et 20% de tous les légumes. Ils sont jetés parce qu'ils sont trop mûrs ou trop abîmés par les intempéries, le transport ou le stockage. Bref c'est presque moitié moins que le chiffre annoncé par l'économiste.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.