Trop de dépenses pour le logement ?

Habitation à loyer modéré - Calais, Septembre 2017
Habitation à loyer modéré - Calais, Septembre 2017 © AFP / Philippe Huguen

Le gouvernement veut remettre à plat la politique du logement, très couteuse pour les comptes publics. Au moment où il présente son budget pour l'an prochain, voyez comme le secrétaire d'Etat à l'économie Benjamin Griveaux justifie ces économies.

"La France consacre deux points de son PIB 40 milliards d'euros à la question du logement c'est deux fois plus que ses voisins européens. et notamment l'Allemagne, j'ai pas le sentiment que nous soyons moins mal logés en France qu'en Allemagne."

La France consacre - t elle 40 milliards d'euros au logement ? Vrai ou faux ?

Vrai. 40 milliards. c'est le montant de la politique du logement qui figure dans le dernier rapport de la cour des Comptes. Ca comprend les aides au logement social, les aides au logement privé (par exemple les aides fiscales pour l'accession à la propriété, comme le Prêt taux zéro ou le dispositif Pinel).

Il comprend aussi 20 milliards d'euros sous forme de prestations sociales, ce sont principalement les APL. Au total 40 milliards d'euros, c'est en effet un peu moins de deux points de PIB.

2 fois plus de dépenses de logement que nos voisins ?

Difficile de faire ce genre de comparaison, selon le temple de la statistique européenne, l'institut Eurostat ; la France consacre 1 point de sa richesse au logement et à l'équipement. C'est presque deux fois plus que la moyenne européenne.

Sauf qu' il est assez difficile de faire des comparaisons : d'une part ce chiffre de 40 milliards, il est un peu fourre tout : on met dans le même sac des aides à la pierre, la tva réduite sur les travaux et la rénovation thermique.

Si on prend uniquement les APL, selon l'OCDE, la France dépense 0,8% de sa richesse en aides personnelles au logement, c'est à peu près autant que la Finlande. Mais moins par exemple que le Royaume Uni, (1,3%). En Allemagne les aides au logement sont moins importantes, mais pas deux fois mois que ne l'affirme Benjamin Griveaux.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.