Tournée en partie en Andalousie, Game of Thrones, la mythique série de HBO fait le bonheur des professionnels du tourisme.

Séville a enregistré depuis la diffusion de la série une progression de 38% des demandes d’hébergements touristiques.
Séville a enregistré depuis la diffusion de la série une progression de 38% des demandes d’hébergements touristiques. © Radio France / Philippe Lefèbvre

Même si la température dans la capitale andalouse peut dépasser les 43°, nombreux sont les touristes à faire la queue pour visiter l’Alcazar de Séville. Mais tous ne viennent pas forcément pour découvrir ce chef d’œuvre classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Des milliers de touristes viennent retrouver les lieux emblématiques de la série.
Des milliers de touristes viennent retrouver les lieux emblématiques de la série. © Radio France / Philippe Lefèbvre

Nombre d’entre eux ont effectivement fait le déplacement pour découvrir les lieux qui ont été utilisé pour le tournage de Games Of Thrones, la cultissime série dont les derniers épisodes ont été diffusés dernièrement partout dans le monde.

Une "Games Of Thrones-mania" qui fait les affaires des professionnels du tourisme, qui constatent depuis la diffusion de la série une augmentation du nombre de touristes. C’est le cas par exemple de la compagnie aérienne espagnole Vueling qui, sans donner de chiffres précis, reconnait que des vols supplémentaires ont été programmés pour desservir l’Andalousie.

Les jardins de l'alcazar de Séville. Un lieu culte pour les fans de la série.
Les jardins de l'alcazar de Séville. Un lieu culte pour les fans de la série. © Radio France / Philippe Lefèbvre

Pour obtenir des chiffres plus précis, il faut se tourner vers les hôteliers et les loueurs d’appartements. Ainsi à l’Hôtel Dona Maria, l’un des plus anciens établissements de la ville, on reconnait afficher un taux de fréquentation proche de 100%, et chez Abritel Home Aways, on affirme avoir enregistré une progression de 38% des réservations à Séville, imputable directement à la série. 

Mieux encore : les guides touristiques de la ville ont peu à peu changé leurs habitudes en délaissant la grande histoire du palais de Pierre 1er, pour évoquer la saga de la famille Martel, l’une des grandes familles de la série. Et il n’est pas rare de voir des guides, tablette en main, montrer aux touristes des extraits de la série tournés à l’endroit précis où ils se trouvent.

Et la série est aussi bonne pour les affaires de quelques agences de voyages qui proposent des "Games of Thrones tour" - réservés tout de même à des touristes fortunés pouvant dépenser jusqu’à 500 euros par personne pour une journée sur les traces de leurs héros.

Les arènes d'Osuna ou on a été tourné une des scènes les plus chères de toute l'histoire des séries TV.
Les arènes d'Osuna ou on a été tourné une des scènes les plus chères de toute l'histoire des séries TV. © Radio France / Philippe Lefèbvre

Mais les retombées ne profitent pas qu’à Séville : selon Piluca Querol, directrice de la commission du film en Andalousie, qui a négocié dans le plus grand secret l’arrivée des équipes de HBO en Espagne. Cela a dopé le tourisme dans plusieurs villes comme Almeria, qui a vu sa fréquentation augmenter de plus de 130%. Même chose à 80 kms de Séville, dans la petite bourgade d’Osuna dont les arènes ont servi de décors à la scène de bataille la plus coûteuse de l’histoire des séries TV. Ici désormais les hôtels reçoivent beaucoup de touristes, qui peuvent aussi découvrir, dans le musée historique local, deux étages consacrés à la série avec costumes, armes et tableaux.

Et si Cristina, guide pour le tour operator français Arts et Vie, reconnait bien volontiers ne pas être une fan de la série, elle voit tout de même un point positif à cette "Games Of Thrones mania" : "Grâce à la série les plus jeunes redécouvrent le patrimoine historique du pays ".

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.