Claude Angers a pris un congé parental d'un an pour accompagner Gabrielle dans ses premiers pas
Claude Angers a pris un congé parental d'un an pour accompagner Gabrielle dans ses premiers pas © MaxPPP/Ouest France/Jean-Paul Jaslet

On a beaucoup parlé de cette réforme du congé parental ces derniers mois. Elle rentre en vigueur aujourd’hui 1er janvier 2015. Qu'est ce qui va réellement changer pour les 500.000 personnes concernées chaque année.

On a beaucoup parlé de cette réforme du congé parental ces derniers mois. Elle rentre en vigueur aujourd’hui 1er janvier 2015. Qu'est ce qui va réellement changer pour les 500.000 personnes concernées chaque année.

Ce nouveau congé parental ne concerne que les enfants nés à partir d'aujourd'hui et désormais, pour le premier enfant, le congé parental sera de six mois pour chaque parent, contre six mois seulement aujourd'hui.

A partir du deuxième enfant, la durée ne change pas, c'est toujours trois ans maximum, mais ces trois ans se répartissent obligatoirement en deux ans pour le premier parent - la maman le plus souvent - et un an pour le deuxième parent, une année qui sera perdue s'il ne la prend pas.

L'objectif du gouvernement est d'inciter les pères à prendre un congé parental aujourd’hui pris à 96% par les mères. Il faut dire qu’il est très peu rémunéré : 390 euros par mois.

Cela n'a pas empêché Romain d'en prendre un pour dix mois. Avec Anne, sa compagne, ils sont cadres commerciaux chez l'opérateur Orange et parents d'une petite Barbara. Romain est viscéralement attaché à son rôle de père et ne regrette pas ses 3.500 euros de salaire mensuel. Le couple avait prévu ce congé en mettant de l'argent de coté

Romain

C'est que du bonheur pour elle et pour moi. les premenades, les sourires. Beaucoup de papa devraient faire comme moi.

Pour Sandra, par contre, qui attend un deuxième enfant pour le mois de mars, la situation se complique. Avec la réforme elle n'a plus droit à trois ans de congé parental, mais à deux ans seulement car son mari ne peut pas en bénéficier. Or elle n'aura pas les moyens de payer une place en crèche à son bébé quand il aura deux ans. Elle ne décolère pas.

Sandra

On se sens trompés parce que quand on a mis en route l'enfant on comptait sur les trois ans de congé

Les associations familiales sont vent debout contre le nouveau congé parental

40.000 parents ont signé une pétition en ligne. Marie-Laure Des Brosses est présidente du Mouvement Mondial des Mères – mouvement proche un temps de la Manif pour Tous -. Elle contribue à la page Facebook "Les bébés révoltés" et dénonce une mesure d'économies déguisée en mesure d'égalité hommes femmes.

Marie-Laure des Brosses

Il n'y a que 20% des hommes qui pourront partager le congé parental avec leur épouse

Pour Françoise Milewski, économiste à l'OFCE et spécialiste de l'égalité professionnelle, un congé parental plus court est une bonne chose, mais cela ne suffit pas.

Françoise Milewski

Réduire le congé parental éloigne moins longtemps les femmes du marché du travail

Dans les pays scandinaves le congé parental est mieux conçu

En Suède en particulier, le congé parental est plus court, de l'ordre d'un an. Il est mieux rémunéré, entre 70 et 80% du salaire précédent, ce qui est très incitatif, notamment pour les pères. Enfin, les places en crèches y sont plus nombreuses.

En France, le gouvernement a prévu de créer 275.000 places entre 2012 et 2017, mais en 2013 le nombre de places en crèches était moitié moins que l'objectif prévu.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.