Il a fallu attendre le 23e épisode de Allons en France pour toucher à l'un des clichés de notre pays : la baguette. Rencontre avec des artisans boulangers en Loire-Atlantique.

Aurélie et Frédéric Brangeon ont désormais deux boulangeries artisanales à la Chapelle sur Erdre
Aurélie et Frédéric Brangeon ont désormais deux boulangeries artisanales à la Chapelle sur Erdre © Radio France / Béatrice Dugué

Rencontre avec Frédéric et Aurélie Brangeon, qui sont des créateurs d'emplois. Ces artisans boulangers, installés à La Chapelle-sur-Erdre en Loire-Atlantique, ouvrent un deuxième commerce dans des anciens bureaux, hors du centre-ville, "sur un rond-point très porteur", entourés d'une salle de sport, de la Poste, des services de la métropole de Nantes, et non loin d'un centre commercial.

Leur credo : allier "bosse du commerce" et "savoir faire artisanal". Malgré l'implantation de leur boutique sur une zone industrielle, ils restent boulangers artisanaux. Leur boulanger a fait son apprentissage dans l'entreprise et travaille ici depuis sept ans. Pour faire tourner ce nouveau local, ils ont recruté 11 personnes. "Il nous manque un ouvrier boulanger et un ouvrier pâtissier, c'est le plus dur à trouver", explique Frédéric. Pour cela, ils comptent sur l'apprentissage : "C'est très important pour nous de former, car c'est l'équipe de demain", ajoute Aurélie, qui compte sept apprentis dans l'entreprise.

Le deuxième magasin de la famille Brangeon est installé en pleine zone artisanale
Le deuxième magasin de la famille Brangeon est installé en pleine zone artisanale © Radio France / Béatrice Dugué

Aurélie et Frédéric ont fait le choix du tout "fait maison", avec des produits locaux de saison exclusivement : fraises, rhubarbe, fromage blanc des agriculteurs du coin, et des farines sélectionnées. "Ça reste encore un petit commerce pour moi", note une nouvelle habituée.

Pouvoir d'achat et simplification

Qu'attendent ces commerçants d'un nouveau président ?"Mine de rien, une baguette on la vend 1,10 euro, donc derrière il faut en vendre des quantités pour payer les salaires de tout le monde", déplore Aurélie Brangeon.

Ce qui nous ferait plaisir, c'est de pouvoir augmenter les employés.

Et autre problème : la mise aux normes. "Ils mettent de nouvelles normes sans aucune aide ni aucun soutien derrière." Enfin, ils n'ont pas pu embaucher une personne pour ne travailler qu'entre 12h et 14h : c'est interdit par le droit du travail.

A la Chapelle-sur-Erdre, commune de 19 000 habitants, c'est Emmanuel Macron qui est arrivé en tête du premier tour avec plus de 36 % des suffrages. Marine Le Pen n'arrive qu'en cinquième position, avec moins de 9 % des voix.

► RÉÉCOUTEZ | Retrouver tous nos reportages sur notre carte

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.