Combien de temps le Tchad va-t-il pouvoir tenir sans l'apport financier de la Banque Mondiale ? Dans l'un des pays les plus pauvres de la planète, le gouvernement d'Idriss Déby Itno s'est engagé depuis 2 mois maintenant dans un bras de fer avec la Banque Mondiale pour récupérer la gestion de sa récente manne pétrolière. Il y a 7 ans, la banque mondiale avait accepté de financer en partie l'oléoduc entre les sites de forage de la compagnie Exon au Tchad et le port de Kribi au Cameroun. En échange, l'institution avait imposé des normes de redistribution des bénéfices au profit de secteurs prioritaires comme la santé ou l'éducation. Elle avait également exigé la création d'un fond pour les générations futures avec compte en banque à l'étranger en prenant exemple sur le modèle norvègien. Une nouvelle vision de l'aide au développement... Un dossier d'Emmanuel Leclère.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.