Gros plan ce matin sur la chaîne de télévision Al Jazeera par Alexandra Ackoun Le printemps arabe auquel on assiste en ce moment est aussi celui d'Al Jazeera, chaîne d'information lancée en 1996 par l'Emir du Qatar... Grâce à une redoutable efficacité sur le terrain, ses images sont devenues incontournables ces dernières semaines... Même Barack Obama a suivi les évènements de la place Tahrir sur Al Jazira paraît-il... La chaîne satellitaire est vraiment devenue LE média de la révolte des peuples arabes. Dans les locaux parisiens d'Al Jazeera, le téléphone n'arrête pas de sonner... Nourredine Bouziane ne sait plus où donner de la tête... Il est l'un des trois journalistes d'Al Jazeera Paris... Depuis sa création en 1996, Al Jazira s'est progressivement installée au Moyen Orient... jusqu'à devenir un empire médiatique... 70 bureaux à travers le monde... Depuis 2006, une version en anglais... Et pour Nourredine Bouziane une liberté éditoriale qui en a fait la bête noire des régimes autoritaires de la région . - Longtemps, les occidentaux ont pourtant considéré Al Jazira avec méfiance… Oui, on l'a notamment taxée de télé de Ben Laden... D'être la chaîne des islamistes... Mais Al Jazira a su, progressivement, s'ouvrir à tous... Ses galons, elle les a gagné lors de l'intifada, de la guerre en Afghanistan, en Irak, ou encore au Liban en 2006... Elle était en première ligne... Aujourd'hui, sa crédibilité est internationale et grâce à elle, le Qatar, qui est tout sauf une démocratie, est quasiment intouchable... En visitant les locaux de la chaîne qatarie, en 1999, Hosni Moukarak avait ricané : "Quoi, c'est cette boîte d'allumettes qui fait tout ce bruit?" Douze ans plus tard, la petite boîte d'allumettes n'a pas fini de contribuer à mettre le feu au pouvoir.

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.