Les agressions contre les médecins ont encore augmenté l'an passé
Les agressions contre les médecins ont encore augmenté l'an passé © MaxPPP

Le Conseil de l'Ordre des médecins rend public aujourd'hui son "observatoire sécurité", le bilan annuel des agressions. Un bilan en hausse : il y en a eu 800 l'an dernier. Parmi les médecins qui courent le plus de risques, ceux qui se déplacent dans les zones sensibles, et en particulier la nuit.

Danielle Messager a suivi l'un d'eux, pendant une partie de la nuit, dans le Val de Marne.

► ► ► À LIRE | Les violences contre les médecins en hausse

Cela fait 10 ans que le Dr Cyril Charbonnier est médecin de nuit. Il a créé une structure de médecins à domicile avec 20 confrères, car SOS médecins ne couvre pas toute l'ile de France.

Dans le département, certaines communes de l'ouest du département posent plus de problèmes que les autres. Cyril Charbonnier le sait, puisqu'il y a déjà été agressé. Il sait qu'il peut être une proie facile, mais il a l'habitude. Au cas où, il a un système d'alarme dans la poche.

Les délais d'intervention des médecins dans ces zones peuvent être longs. Sauf, bien sûr, en cas d'urgence, auquel cas c'est le Samu qui arrivera, et rapidement. Dans le Val de Marne, les médecins de nuit sont trois de 20h à minuit, puis ils ne sont plus que deux jusqu'au matin.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.