L'assistant vocal est aujourd'hui une des formes d'intelligence artificielle les plus répandue. Et d'ici quelques années, les machines pourraient converser avec nous.

L'assistant vocal de Google propose tout un tas de services.
L'assistant vocal de Google propose tout un tas de services. © (capture d'écran Androïd)

Ce n'est plus de la science fiction, l'intelligence artificielle est entrée dans notre quotidien... et dans nos poches. Elle s'appelle Siri pour les téléphones Apple, Cortana pour Microsoft, ou Google Assistant pour les Androïd. Avec les assistants vocaux, parler à son téléphone et pour certains devenu courant. Ils passent les appels pour nous, nous dirigent dans des villes inconnues, ou font nos recherches sur internet sans avoir besoin d'utiliser le clavier. Leur efficacité est cependant encore limitée dans la compréhension de certains noms propres où lors d'une commande vocale en milieu bruyant, mais aux Etats-Unis un tiers des commandes par internet sont déjà passées oralement.

Développer l'apprentissage multi-conditions des machines

Pour rendre les assistants vocaux encore plus performants, des chercheurs développent la capacité d'apprentissage des machines. Plus nous leur fourniront d'informations, plus elles gagneront en performance. Et c'est déjà le cas grâce à 5 millions d'américains équipé d'un boitier Echo intégrant une intelligence artificielle nommée Alexa qui fournit aux GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) une multitude d'informations.

La maison ultra-connectée

Dans quelques mois, toujours aux Etats-Unis, LG lancera de l'électroménager connecté, dont un frigo qui obéira à la voix. Une solution qui pourrait intéresser plus que quelques technophiles un peu geek. En effet, parler aux objets pourrait ainsi éviter de lire un long mode d'emploi ou encore d'utiliser deux télécommandes à 40 boutons. Reste un obstacle, celui de la langue. Pour l'instant l'anglais reste privilégié par les chercheurs du fait de son grand nombre de locuteurs.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.