Drapeau iranien
Drapeau iranien © Reuters

L’accord sur le nucléaire entre l’Iran et les grandes puissances doit être bouclé d’ici le 7 juillet. L'enjeu est considérable, notamment pour le peuple iranien qui subit de plein fouet les sanctions internationales... Reportage de notre envoyé spécial Christian Chesnot.

Ici, les gens comptent les jours, et ils ne sont pas toujours optimistes. Pour la première fois cette année, l’économie iranienne est en décroissance. La levée de l’embargo serait donc une énorme bouffée d’oxygène.

Ilustration au grand bazar de Téhéran, poumon économique traditionnel de la capitale iranienne, les changeurs d’or et de devises sont toujours en pleine activité. Mais à l’intérieur, dans le labyrinthe des ruelles, les affaires tournent au ralenti, et le ramadan n’explique pas tout.

Aujourd'hui, les Iraniens espèrent montrer un autre visage au monde, celui d’une société dynamique et vivante. Malgré ou à cause de l’embargo, les Iraniens sont friands de technologie, ils raffolent des dernières nouveautés informatiques qu’on peut d’ailleurs trouver dans les centres commerciaux de Téhéran. Bref, si il y a accord à Vienne, les Iraniens aspirent à être reconnus comme un peuple normal , loin des clichés véhiculés en Occident.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.