Netflix (impression écran)
Netflix (impression écran) © netflix.com

Le géant américain de la vidéo à la demande par abonnement débarquera en France à la rentrée prochaine.

Mondialement connu depuis qu'il produit la série House of Cards , Netflix sera-t-il, comme beaucoup l'annoncent, le rouleau compresseur à même de déstabiliser le modèle audiovisuel français ?

Netflix ce sont aujourd'hui plus de 48 millions d'abonnés dans le monde, dont 36 aux Etats-Unis qui peuvent regarder en illimité films et séries télé. En France, Netflix a déjà contacté de nombreux producteurs pour racheter leurs contenus, mais à des tarifs qui ne sont pas vraiment attractifs.

La SACD, qui s'occupe des droits des auteurs, est en ce moment en négociation avec le géant américain. Au début on a des chances de se retrouvver avec du bon vieux fond de catalogue. Et du coup, pour pénétrer le marché français, C'est donc plutôt vers les séries télé ou les dessins animés que Netflix risque d'abord de s'orienter.

Netflix sera disponible en France, mais ses bureaux seront au Luxembourg, ce qui peut lui permettre de s'affranchir de toutes taxes et obligation de financement de la création française. Canal Plus par exemple, ce sont 220 millions d'euros par an pour le cinéma national. Entre 120 et 130 millions pour les chaînes gratuites.

Reportage d'Alexandra Ackoun et d'Hélène Chevallier

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.