A 7h15 cette semaine : les capitales de l’ancien bloc de l’est, 20 ans après la fin du communisme en Europe Centrale. Il n’y a jamais vraiment eu un bloc de l’Est, mais plutôt des pays qui le composaient, séparés par plusieurs petits rideaux de fer. Philippe Reltien y a recueilli des récits sur les événements qui ont précédé ou suivi la Chute du Mur de Berlin, le 9 novembre 1989. Première étape ce matin à Budapest, en Hongrie. La Hongrie est le pays qui contribue à l’avance à la chute du mur de Berlin. Le 17 août, des milliers d’Allemands de l’est logent sous des tentes à la paroisse de la Sainte famille à Budapest où on leur distribue des tracts avec des roses stylisées en barbelées et un jeu de piste menant au pique-nique européen de Sopron à la frontière avec l’Autriche. Le 19, un Otto von Habsburg côté autrichien, et un réformateur communiste, Imre Pozsgay, côté Hongrois, coupent les fils de fer barbelés pour qu’ils puissent rejoindre Vienne. Le 13 septembre, la frontière est définitivement ouverte et le 23 octobre, le drapeau tricolore de la Hongrie perd son marteau et sa faucille. ____Un reportage de Philippe Reltien et Jean-Marie Porcher. Demain à 7h15, rendez-vous à Bucarest en Roumanie, où la révolution tourne mal.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.