Les Américains votent le 8 novembre. Parmi les groupes électoraux dont le vote est convoité par les deux candidats : les latinos.

USA 2016 : le vote latino, enjeu de cette campagne
USA 2016 : le vote latino, enjeu de cette campagne © Reuters / Brian Snyder

Mardi, Donald Trump est passé devant Hillary Clinton dans un sondage. Cette campagne est décidément riche en rebondissements et un groupe électoral est considéré comme "faiseur de roi" : ce sont les latinos, que les deux candidats tentent de convaincre. La Floride est un Etat-clé.

Hillary Clinton et Donald Trump y tiennent des meetings quasiment tous les jours depuis une semaine et les deux camps courtisent en particulier les très nombreux latinos.

La star Jennifer Lopez d’origine porto-ricaine a donné un concert dans l’amphithéâtre de Bayfront Park pour soutenir Hillary Clinton.

Latinos, allez voter ! martèle Jennifer Lopez sur scène à Miami, bien consciente que les latinos sont les champions de l’abstention.

Ils n’étaient que 49% à voter à la présidentielle de 2012

USA 2016 : Jessinia, d'origine cubaine, tient à exercer son droit de vote
USA 2016 : Jessinia, d'origine cubaine, tient à exercer son droit de vote © Radio France

Les minorités font la majorité. Nous sommes le peuple, nos voix comptent. On peut faire la différence. On a le pouvoir de changer les choses! affirme Jessinia, d'origine cubaine.

Direction Hialeah, dans la banlieue de Miami, où 85% de la population est hispanophone et où tout rappelle l’Amérique centrale : des petites maisons aux couleurs vives, en passant par la musique qui s’échappe des fenêtres. Comme dans de nombreuses villes américaines, on peut voter avant le jour J grâce au vote anticipé..

J’ai voté pour Hillary Clinton sans hésiter. Parce que déjà c’est une femme(...) Elle a toute l’expérience nécessaire pour être une grande présidente. Irin, d'origine péruvienne

Sur le plan national, selon les sondages, entre 60 et 80 % des latinos soutiendraient Hillary Clinton, et c’est à peu près la même proportion en Floride. Il faut dire que les propos de Donald Trump qui a associé les Mexicains à des voleurs, des drogués et des violeurs ont laissé des traces dans toute la communauté latino.

Trump n’aime pas les latinos. Vous avez entendu ce qu’il dit de nous, il nous déteste.

#USA 2016 : à Hialeah, Floride, les latinos  pro Trump près d'un bureau de vote anticipé
#USA 2016 : à Hialeah, Floride, les latinos pro Trump près d'un bureau de vote anticipé © Radio France

Au siège du Parti Républicain, on jure pourtant la main sur le cœur que Donald Trump n’est pas raciste.

L' immigration illégale est en hausse. Tous les pays ont renforcé leurs lois pour en venir à bout, sauf nous! Nelson Diaz, chef des Républicains dans le comté de Miami Dade.

Pour stopper l’immigration illégale Donald Trump promet s'il est élu de construire un mur à la frontière mexicaine. De quoi faire hurler les immigrés mexicains mais pas ceux qui sont arrivés depuis longtemps sur le sol américain.

On a voté pour Donald Trump. Parce qu’on vient d’un pays communiste… et on ne veut pas retrouver le communisme ici. Et puis nous sommes contre l’avortement et Donald Trump est contre l’avortement. Mercedes et Orlando, couple de vieux exilés cubains.

Il y a clairement une ligne de fracture entre les vieux exilés cubains sensibles au discours de Donald Trump, et les jeunes qui le sont beaucoup moins, mais aussi les autres immigrés originaires du Honduras, du Nicaragua ou de Porto-Rico beaucoup plus favorables à Hillary Clinton.

►►►LIRE | Les latinos, l'enjeu de cette campagne par Frédéric Carbonne

Les latinos : 18% de l’électorat en Floride

A cause de l’augmentation de l’électorat hispanique, les latinos peuvent vraiment devenir les faiseurs de roi. Si Donald Trump perd en Floride, il ne pourra pas gagner l’élection. C’est pour cela que le vote latino est aussi décisif. Eduardo Gamarra, professeur en sciences politiques à l’Université de Floride à Miami.

Les candidats ne reculent devant rien pour séduire les latinos

Hillary Clinton a bu de la tequila sur le plateau d’une émission hispanophone. Donald Trump poste sur Twitter une photo de lui mangeant un taco!

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.