Dans le tunnel ferroviaire de Tournemire - dans l'Aveyron - les scientifiques de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, l'IRSN, analysent les risques liés à l'enfouissement des déchets nucléaires. Ce tunnel date du XIXème siècle. Les trains ne passent plus depuis longtemps. Il n'y a pas de déchets radioactifs dans le tunnel - qui ne sera jamais un centre de stockage et est devenu un laboratoire. (Reportage) Un dossier de Nathalie Fontrel.

liens

Dossier spécial "Déchets radioactifs : comment les stocker ?"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.