L'appel pour une primaire à gauche publié dans le journal Libération
L'appel pour une primaire à gauche publié dans le journal Libération © Radio France
**Zoom sur le "peuple de gauche". Après l'appel de personnalités à une primaire au sein de toute la gauche avant la présidentielle de 2017, qui est ce peuple, quelles sont ses attentes ?**
Le 11 janvier dernier, des intellectuels et des politiques lancent un [appel](http://www.franceinter.fr/depeche-lappel-pour-une-primaire-a-gauche), publié dans Libération, pour réclamer l’organisation d’[une primaire de toute la gauche](http://www.franceinter.fr/emission-le-telephone-sonne-une-primaire-a-gauche-pour-quoi-faire) avant 2017. Depuis, les initiatives se multiplient pour tenter de rassembler le "peuple de gauche". Mais où se trouve ce peuple, qui est-il et quelles sont ses envies ? ### **Direction Calais** À Calais, les militants No Borders soutiennent les migrants. Un mouvement d'ultra-gauche, présent dans la ville depuis 2009 qui réclame l'abolition des frontières et la libre circulation des personnes. Le 24 janvier dernier, un défilé pacifique a rassemblé 2 000 personnes dans les rues de Calais pour exprimer leur_"_ solidarité" avec les migrants et réclamer "des conditions d’accueil dignes". Parmi elles, **Karima Delli, députée européenne membre d'Europe Ecologie Les Verts.** > Il faut arrêter avec les professionnels de la politique et mettre en avant des gens issus de la société civile. Nicolas Hulot par exemple, il a un discours qui réenchante la politique, il nous donne confiance en l'avenir. Un Podemos à la française tout le monde en rêve mais on ne peut se comparer avec l'Espagne, il faut arrêter de copier et se réinventer. ### **Le "peuple de gauche" opposé la réforme du code du travail.** Le peuple de gauche c'est aussi celui que convoquent les syndicalistes pour se battre contre la réforme du code du travail. Le 25 janvier dernier, une réunion était organisée à la bourse du travail à Paris à l'appel de la fondation Copernic et des syndicats Sud, Solidaires, des syndicats de magistrats, du NPA. L'idée est d'impulser un grand mouvement contre la réforme du code du travail.
43 sec

Olivier Besancenot

### **Les partisans d'un "plan B"** Des militants du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon sont opposés à l'idée d'une grande primaire à gauche, avant 2017. À l’occasion du "sommet pour un plan B en Europe" le 24 janvier dernier, organisé par le Parti de gauche, l’ancien candidat à la présidentielle s’est livré à une critique sévère de l’Europe. Le plan B se veut l'invention d'une nouvelle Internationale à l'échelle européenne. **Hadrien Toussel, organisateur du "Sommet pour un plan B en Europe"** > Le plan A consiste à renégocier les traités européens et le fonctionnement de la zone euro. Si on n'y parvient pas, nous tenterons d'opérer une rupture, en proposant un programme plus social, en sortant éventuellement de la zone euro. ### **Et si le peuple de gauche était jeune et abstentionniste ?** Un peuple rétif aux structures partisanes. Nathalie Brion est sociologue au sein de l'agence "Tendances Institut", elle s'intéresse aux jeunes générations. > 50 % de population mondiale a moins de 30 ans et leur univers est mondialisé, leur univers c'est la planète. L'État-Nation est en train de mourir, la jeunesse aujourd'hui est soit intégrée et positive, soit désespérée et nihiliste, attirée par les extrêmes. ### **Jeunes citoyens engagés** À Cergy (Val d'Oise), Moussa Camara dirige l'association "Agir pour réussir", une association citoyenne dans le quartier des Chênes Bruns. Elle propose un festival culturel, des événements sportifs, de l'accompagnement scolaire, des sorties pour les ados, des débats citoyens,...C'est lui qui a lancé les__ "émeutes citoyennes" pour inviter les jeunes à s'inscire sur les listes électorales.
31 sec

Moussa Camara de l'association Agir pour réussir

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.