Des agriculteurs du Haut-Rhin ont racheté un magasin de grande distribution pour y vendre leur production. L'aventure "Coeur Paysan" a rapidement tenu ses promesses.

"Coeur paysan" permet aux agriculteurs ne pas passer par des intermédiaires
"Coeur paysan" permet aux agriculteurs ne pas passer par des intermédiaires © Radio France / Delphine Evenou

L'idée a germé dans la tête de Denis Digel, maraîcher à Sélestat, il y de nombreuses années. Après la crise de la vache folle, les consommateurs lui parlaient de plus en plus de traçabilité de l'alimentation. Mais le marché n'était toujours pas mûr. Avec la multiplication des scandales alimentaires, son projet s'est affiné, et en 2016, Denis Digel a réussi à convaincre plusieurs collègues de se lancer dans un système de vente directe. 

Vingt-huit agriculteurs adhèrent au départ au projet "Coeur paysan". Ils trouvent un supermarché Lidl à vendre dans le centre de Colmar, avec un parking, pour que la marchandise arrive au plus près des clients. 

Le supermarché "Coeur Paysan" est implanté dans le centre de Colmar
Le supermarché "Coeur Paysan" est implanté dans le centre de Colmar © Radio France / Delphine Evenou

Après plusieurs mois et plusieurs dizaines de milliers d'euros de travaux, le magasin est fin prêt au début de l'hiver 2016. Comme dans un supermarché classique, on y trouve des caddies, des caisses, un système de fidélité, des rayons viande, fromage, fruits et légumes. 

Le supermarché "Coeur Paysan" a ouvert ses portes à Colmar en 2016
Le supermarché "Coeur Paysan" a ouvert ses portes à Colmar en 2016 © Radio France / Delphine Evenou

"Reprendre un supermarché Lidl, c'est très symbolique. Ce sont les paysans qui réinvestissent les lieux de vente de leur production". Denis Digel, maraîcher et président de Coeur Paysan.

Aujourd'hui, 1.600 clients viennent y faire leurs courses chaque semaine. Coeur Paysan réalise deux millions et demi d'euros de chiffre d'affaires par an. Quarante-deux paysans participent désormais à l'aventure. Ils ont pour obligation d'effectuer deux demi journées de permanence par mois, mais leur implication est proportionnelle au chiffre d'affaire qu'ils réalisent dans le magasin.

Les producteurs sont au coeur de la communication de vente, et sont mis en vente partout dans le magasin, comme ici à l'entrée
Les producteurs sont au coeur de la communication de vente, et sont mis en vente partout dans le magasin, comme ici à l'entrée © Radio France / Delphine Evenou

Les agriculteurs de coeur Paysan ont fait des émules. Ils reçoivent des coups de fils de collègues de toute la France. Un autre magasin similaire est en cours de construction à Vesoul.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.