Le zoom de la rédaction vous propose une semaine hors du temps ou presque. Certains d’entre vous profitent des congés pour en consacrer une partie à une retraite spirituelle. Beatrice Dugué s’est rendue à l’abbaye de Tamié, au-dessus d’Albertville où 3 à 4000 personnes viennent chaque année chercher le recueillement, l’apaisement. Certains y restent là plusieurs jours. D’autres n’y passent qu’une nuit… apaisante malgré tout

Abbaye de Tamié
Abbaye de Tamié © CC Flou-Net

Les visages en disent plus que les mots. Fatigue dissipée, sérénité visible. La magie du lieu a opéré pour Jacqueline. Et aussi la lecture d’un recueil de poésie d’un moine de Tibhirine. Elle l’a trouvé dans la bibliothèque et ne l’a plus lâché.Retrouver le monde ? Jacqueline appréhende un peu de redescendre.

Béatrice Dugué l’a rencontrée

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.