L'île de Sein
L'île de Sein © Radio France/Aurélien Colly

Suite de notre série consacrée aux îles. Aujourd’hui, direction l’île de Sein. Au bout de la Bretagne, au bout du Finistère, au bout de la ville d’Audierne, au bout de son embarcadère pour monter à bord de l’Enésune, le bateau qui fait la navette. Un aller le matin. Un retour le soir, si la météo le veut bien, car là-bas, la mer est capricieuse.

Damien Decré est le capitaine de l’Enésune

Confirmation, après une heure de mer une langue de terre apparaît. Pas de relief, juste des maisons et un phare posé sur la mer.

L’île de Sein avec ses 140 habitants. Calme et sérénité, préservé du continent, enfin presque...

L'île de Sein
L'île de Sein © Radio France/Aurélien Colly

La transition énergétique divise les 140 habitants

Sur l’île de Sein, l’électricité ne vient pas du continent, mais de groupes électrogènes qui appartiennent à EDF et qui engloutissent 420.000 litres de fioul par an.

François Spinec est conseiller municipal

Par rapport au continent, on pollue douze fois plus par habitant. C'est lamentable !

Pour que l’Île de Sein devienne autonome avec des énergies vertes, une quarantaine d’habitants a donc créé une société privée "Île de Sein Energie - IDSE", en s’associant avec un entrepreneur du continent, Patrick Saultier.

On a le soleil, le vent et la mer. On peut faire du 100% renouvelable

Sauf qu’aujourd’hui, c’est la guerre.

L'île de Sein
L'île de Sein © Radio France/Aurélien Colly

Suspicion, le mot est lancé

D’un côté les habitants qui soutiennent ce projet et sont actionnaires de cette société IDSE. De l’autre, ceux qui n’y croient plus, comme Jean Pierre Kerlo’ch, l’ancien Maire.

Pure calomnie répondent les partisans d’Ile de sein Energie, qui accusent eux, EDF d’avoir divisé l’île en dénigrant leur projet, pour protéger son monopole.

Serge Coatmeur est le gardien du phare

EDF ne défend pas la transition énergétique

EDF a-t-elle fait pression ?

Ce qui est sûr, c’est qu’EDF fait tout pour que la future loi sur la transition énergétique n’entame pas son monopole en permettant des projets indépendants comme celui de l’île de Sein. EDF qui s’est finalement engagé aussi dans la transition énergétique sur l’île, sous sa houlette.

Le Maire, Dominique Salvert

Une population qui commence, elle, à en avoir marre de cette affaire qui divise l’île.

Carte l'île de Sein
Carte l'île de Sein © Google/RF
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.