L'affaire Festina en 1998, le dossier Codifis en 2004, l'affaire Puerto déclenchée l'an dernier, sans oublier le contrôle positif de Floyd Landis le dernier vainqueur du tour de France, ni les aveux d'Eric Zabel et de Jörg Jaksche... Depuis une dizaine d'années, l'histoire du cyclisme est intimement liée au dopage. Cette liaison dangereuse peut-elle conduire cette discipline à la faillite économique ? C'est la question que l'on peut se poser à trois jours du départ du Tour de France et à l'heure où beaucoup d'équipes sont à la recherche de sponsors. Un reportage de Fabrice Rigobert

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.