Les buralistes protestent contre l'instauration du paquet neutre
Les buralistes protestent contre l'instauration du paquet neutre © reuters

On a beaucoup parlé ces derniers jours de la fronde des 26 500 de France contre le paquet neutre, qui va selon eux provoquer une forte hausse de la contrebande. En revanche côté braquages, les buralistes ont quelques motifs de satisfaction.

Le nombre d’attaque avec des armes à feu a fortement diminué depuis le début de l’année. C’est Frédéric Douady, chef de l’office central de lutte contre le crime organisé qui donne la tendance : les agressions à main armée ont baiisé de 30 % entre 2014 et 2015. C’est notamment l’arrestation de plusieurs bandes de braqueurs à Marseille ces derniers mois qui a fait chuter les statistiques de la police.

Mais il y a d’autres facteurs qui explique cette baisse des braquages de buralistes avec des armes à feu, et d’abord la sécurisation des commerces. Porte "filtrante", fumigènes opacifiants, bouton d'alarme, bombe lacrymogène... Les buralistes se sont équipés ces derniers mois.

Nouvel objectif pour les braqueurs : la contrebande

Ce sont également les cibles qui ont changé pour les braqueurs. Désormais, ils visent plutôt les livreurs de cigarettes. Pour l’instant sans jamais faire de blessé.

Le problème c'est plutôt que ces braquages alimentent la contrebande de cigarettes. L’attaque des fourgons non blindés de tabac est moins risqué et peut rapporter gros, elle vient s’ajouter à l’explosion des importations clandestines. Il y a trois semaines, les douaniers du Havre ont ainsi saisi plus de 14 millions de cigarettes chinoises dans deux containers. Du jamais vu.

Des douaniers qui ont également tracé pour la premiere fois une société belge qui vendait des cigarettes par internet, via des sociétés écrans, à des clients français. L’affaire est en cours de traitement.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.