3 jours avant le début de la coupe du monde de rugby ! Au stade de France, vendredi soir, pour le match d’ouverture, la France affrontera l'Argentine. Toutes les équipes sont à pieds d'oeuvre. De Montpellier à Bordeaux, les formations étrangères ont installé leur camp d'entrainement. L'équipe des Samoa, elle, est à Courbevoie, en région parisienne, à l'espace Jean-Pierre Rive. Ambiance : Nous sommes boulevard de Verdun, plein centre de Courbevoie. 9H30 du matin hier. une petite pluie fine presque froide vous frappe le visage dans l'espace Jean-Pierre Rive, tout neuf. Les responsables de la ville attendent les rugbymen des antipodes. Daniel Courtés est l'adjoint au maire, chargé des sports, pas peur fier d'avoir arraché le droit d'accueillir une équipe de la coupe du monde (interview). Pour la fédération française, c'est aussi l'occasion de faire gonfler les effectifs des licenciés. C'etait l'un des objectifs avec celui de gagner la coupe du monde - çà c'est autre chose. Et Philippe Pariot du comité Ile-de-France parle d'ambiance et de fête (interview). Mais pour accueillir une équipe comme celle des Samoa, il faut des infrastructures et Courbevoie a réussi son pari. Etonnant, dans ce boulevard de Verdun un peu impersonnel se cache un écrin. Cyril Rousset, l'un des responsables des sports (interview). Et les Samoans sont une équipe très solide et impresionnante. D'abord des masses athlétiques impressioanntes, taillés à la façon « all blacks ». Les Samoa, c'est d'abord un homme Alessana Tuilagi - on le compare à Joasn Lomu, il joue en Anglettere - une star, l'entraineur Mickael Jones, un néozélandais qui parle (interview) : « C'est très excitant pour les garçons ; c'est probablement le week-end le plus intéressant de leur carrière : jouer contre l'Afrique du sud. Mes joueurs n'attendent que cela. On dirait des chiens affamés. » Comme en pareil cas, il y a des mesures de sécurité draconniennes. Le car est arrivé entouré de motards, escorté par des policiers en civil et à l'intérieur du stade, tout est règlementé (interview). Sans les bénévoles chargés d'accueillir les équipes, rien ne serait possible. Disponible, serviables et passionnés comme Jean-Louis (interview). NB : Les Samoas : archipel du Pacifique entre Polynésie et Nouvelle-Zélande 180 000 habitants 23 OOO licenciés. Un dossier de Pierre-Louis Castelli.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.