Avant d’atteindre les camps du Bangladesh, les dizaines de milliers de réfugiés qui fuient la Birmanie doivent survivre à la traversée. Julie Pietri et Marcos Darras les ont suivi pour France Inter. Un reportage salué hier par le premier prix CB News dans la catégorie "Meilleur coup éditorial ou journalistique".

Ils sont affamés, épuisés. Les militaires birmans leur ont volé tout leur argent et ils ont dû payer l'équivalent de 50 euros pour la traversée.
Ils sont affamés, épuisés. Les militaires birmans leur ont volé tout leur argent et ils ont dû payer l'équivalent de 50 euros pour la traversée. © Radio France / Julie Pietri

En octobre dernier, Julie Pietri, reporter à France Inter, prenait le chemin, avec Marcos Darras, de l'exode des Rohingyas. Des hommes, des femmes et des enfants traqués par les militaires birmans et qui tentaient, par dizaine de milliers, de quitter le pays qui les opprime et d’atteindre les camps de réfugiés au Bangladesh.

France Inter a remporté le premier prix CB News dans la catégorie "Meilleur coup éditorial ou journalistique" avec ce reportage, à redécouvrir dans nos pages. 

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.