manifestants place Taksim à Istanbul
manifestants place Taksim à Istanbul © REUTERS/Yannis Behrakis

Sixième jour de manifestation en Turquie contre le Premier ministre Recep Erdogan. Des milliers de personnes sont à nouveau descendues dans les rues d'Istanbul et d'Ankara. La police turque a utilisé cette nuit du gaz lacrymogène et des canons à eau pour tenter de disperser les manifestants antigouvernementaux

Des manifestants qui défient depuis cinq jours le Premier ministre turc sont retournés dans la rue par milliers hier soir, malgré les "excuses" vice-Premier ministre Bülent Arinç aux victimes de brutalités policières.

Un mouvement de protestation historique dans cette Turquie dirigée depuis dix ans par les islamo conservateurs du Parti de la justice et du développement (AKP) en 2002.

La Confédération des syndicats du secteur public a appelé hier à un arrêt de travail de deux jours par solidarité avec les manifestants, devrait être rejointe mercredi par la Confédération syndicale des ouvriers révolutionnaires qui revendique 420.000 membres.

A Istanbul, le reportage de Sébastien Laugénie

Turquie
Turquie © IDE
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.