La maladie d'Alzheimer touche aujourd'hui 860 000 personnes en France et ne cesse de progresser. Deux tiers vivent à domicile, avec l'aide de soignants mais aussi de leurs proches. Des proches qu'il faut soutenir, car souvent, la complexité de cette maladie les épuise rapidement. Cette maladie bouleverse tout dans une famille : la femme, le mari, les enfants « réorganisent » parfois toute leur vie autour de la personne atteinte et ils craquent. Alors pour les aider à comprendre, à réagir de façon « juste », l'association France Alzheimer propose une formation spécifique pour les familles. Ce jour là, à Auxerre, Daniele Lorot, présidente de Yonne Alzheimer, assistée d'une psychologue, Evelyne Crauchot, avait réuni une dizaine de proches de malades, pour parler de façon très concrète, d'une journée au quotidien, qui commence par la toilette (interview). Au cours de cette formation, on échange beaucoup. Confronter son expérience à celle des autres, c'est essentiel. C'est d'abord Alain qui parle, il s'occupe seul de sa femme, malade depuis plusieurs années (interview). Toutes les étapes de la journée sont ainsi détaillées, l'habillage, le repas… A un moment, Isabelle prend la parole. Son mari est atteint depuis 2 ans, pas très gravement, des troubles de mémoire, mais assez pour qu'Isabelle ose poser la question du devenir du couple (interview). Le mari d'Isabelle, Didier, la retrouve à la fin de la session. Face à lui, elle est plus sereine, Didier sait ce qu'il a, il n'hésite pas à en parler (interview). France Alzheimer propose ces sessions dans plusieurs régions. Pour tout renseignement : 0 811 112 112 ou sur internet http:www.francealzheimer.orgUn reportage de Danielle Messager.

liens

Site de l'association France Alzheimer

Page spéciale

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.